Big Data : ne sous-estimez pas le potentiel économique de vos données (tribune)

Big DataData & Stockage
6 64 Donnez votre avis

Avec les applications Big Data, les entreprises commencent à prendre conscience de la valeur de leurs données, estime Claire Leroy, du CXP. Au point que les gains dépassent parfois les attentes. Même si bien des questions restent en suspens.

A l’heure où la plupart des entreprises travaillent à leur nécessaire transformation numérique, l’analytique (« analytics ») et les technologies Big Data sont en train de révolutionner la façon dont les entreprises font leur business, développent leur croissance et partent à la conquête de nouveaux marchés.

Le marché des logiciels et des services autour de l’analytique en France, évalué par nos experts à près d’un milliard d’euros en 2015, est extrêmement dynamique et draine aujourd’hui une grande partie des budgets IT des entreprises. A côté des traditionnels investissements décisionnels réalisés dans les datawarehouses et les outils de reporting, une place de plus en plus importante va être consacrée dans les années à venir aux bases de données analytiques, au traitement des Big Data, à l’analyse prédictive et plus généralement au data management. Déjà aujourd’hui, l’avancée des projets et initiatives Big Data dans les entreprises ne fait plus de doute, comme le révèle l’enquête Big Data Survey 2015 de Barc, l’entité du groupe CXP spécialisée dans la BI. Selon cette étude européenne, 41% des quelque 550 entreprises interrogées ont une expérience Big Data, et 18% ont déjà intégré ces technologies dans leurs processus business.

De nouveaux usages dans l’industrie

C’est que les entreprises sont en train de prendre conscience de l’extraordinaire potentiel économique de leurs données. La donnée occupe en effet une place cruciale dans un monde devenu numérique. Traitée, valorisée et exploitée à bon escient, elle peut apporter des gains métier considérables. On constate même que ces gains dépassent souvent les attentes des entreprises les plus avancées dans leurs projets Big Data. Ces dernières reconnaissent qu’entre autres bénéfices, les Big Data les aident à prendre de meilleures décisions stratégiques, améliorent le pilotage de leurs processus opérationnels et leur permettent d’affiner la gestion de l’expérience client. Au-delà de la connaissance client, il existe en outre une grande diversité d’usages autour des Big Data, qui pourraient bientôt devenir réalité notamment dans le monde de l’industrie et des secteurs innovant autour de l’Internet des objets.

De nombreuses questions restent toutefois encore en suspens : quelles applications analytiques une entreprise ou une administration peut-elle mettre en œuvre pour optimiser son fonctionnement et développer des offres innovantes et pertinentes ? Quelles sont les données disponibles ? Dispose-t-on des bons outils, des bonnes compétences, des méthodologies claire_leroyappropriées ? Les défis rencontrés par les entreprises se focalisent autour de la protection des données et de la difficulté à trouver des compétences sur l’analytique aujourd’hui.

Par Claire Leroy, Chief Editor au CXP Group, premier cabinet européen indépendant d’analyse et de conseil dans le domaine des logiciels, des services informatiques et de la transformation numérique.

A lire aussi :

Big Data : l’Europe traîne son (big) retard

Crédit : McIek / Shutterstock

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur