Big DataCloud

Big Data : un marché de 46 milliards de dollars en 2018

Word Cloud "Big Data"
4 9 1 commentaire

Selon une étude de MarketsandMarkets, le marché du Big Data devrait progresser annuellement de 26 % et atteindre 46 milliards de dollars en 2018.

Alors que des voix s’élèvent pour minimiser la tendance du big data, MarketsandMarkets vient de leur apporter un démenti cinglant avec la publication de son rapport « Big Data : Worldwide Forecast & Analysis (2013 – 2018) ». Les analystes ont évalué ce marché à 14,87 milliards de dollars en 2013.

De 2013 à 2018, le marché du big data devrait progresser annuellement de 25,52 %, et atteindre 46,34 milliards de dollars en 2018. Les services tireront la plus grosse part du jeu, tandis que les logiciels enregistreront également une forte progression annuelle de 28,7 %.

Big data pour quoi faire ?

Ce qui pilote les projets big data, c’est la volonté des organisations de mettre à jour leurs processus et d’améliorer performance et efficacité. Elles doivent également affronter la multiplication des données non structurées, et donc se doter d’outils pour les analyser. Ainsi que d’évoluer vers des analyses avancées et plus prédictives

La création et l’adoption d’outils sophistiqués d’analyse et de plateformes de gestion des données s’inscrivent donc dans une démarche incontournable dans laquelle s’engagent les entreprises. Mais même si des solutions existent aujourd’hui, le déploiement du big data passe par l’intégration de technologies complexes et de services. Et par l’arrivée de nouveaux acteurs.

A ce titre, MarketsandMarkets prévoit la création de nombreux acteurs, des mouvements importants en matière de partenariats et de fonds d’investissement. Et sur un plan plus technique la création d’appliances unifiées qui joueront un rôle majeur.

Segmentation de l’étude

Il est également intéressant de voir la segmentation de l’étude, qui nous donne des indications sur les composants d’une stratégie big data :

  • Le matériel : serveurs, stockage et équipements réseaux.
  • Le logiciel : big data analytics, outils de recherche (discovery) et de visualisation, bases de données, produits et distributions Hadoop, et logiciels systèmes.
  • Les services : consulting, intégration et déploiement, formation.
  • Les services cloud : big-data-as-a-service, hadoop-as-a-service, analytics & visualization as service, et data-as-a-service.
  • La verticalisation : BFSI, manufacturing, distribution et commerce, web, médias et loisirs, santé, gouvernement et services publics, télécommunications, bio-informatique, énergie et ressources naturelles, universités, recherche et éducation, entreprises, jeux, transports, logistique et distribution.
  • Les régions. Notons que l’Amérique du Nord est considérée comme le moteur des usages du big data dans les prochaines années, mais que la plus forte progression se fera dans les pays émergents.

Voir aussi

Silicon.fr étend son site dédié à l’emploi IT
Silicon.fr en direct sur les smartphones et tablettes

  1. Comment peut-on être aussi stupide pour affirmer « De 2013 à 2018, le marché du big data devrait progresser annuellement de 25,52 % » ?
    Vous devriez ajouter encore 2 ou 3 chiffres après la virgule !