Bill Gates reste l’homme IT le plus riche du monde

Régulations
6 25 Donnez votre avis

Les entrepreneurs de l’industrie des nouvelles technologies occupent 5 des 10 premières places du classement Bloomberg des hommes les plus riches du monde.

Les acteurs du monde IT restent toujours bien placés dans le palmarès des entrepreneurs les plus riches du monde en 2015. A commencer par Bill Gates qui, selon l’index des milliardaires de Bloomberg, conserve la place de l’homme le plus fortuné qu’il occupe depuis 2013 et, donc, celui de premier acteur de l’industrie informatique (même si le cofondateur de Microsoft ne s’occupe plus principalement de sa société) et des télécoms. Sa fortune s’élève à plus de 84 milliards de dollars. Elle a néanmoins diminué de 2,5 milliards en un an.

A l’inverse, celle de Jeff Bezos a quasiment doublé sur l’année. Le fondateur d’Amazon, aussi à la tête d’AWS ou de Blue Origin, voit son portefeuille s’étoffer de 32 milliards pour s’approcher des 61 milliards de dollars. Il se classe désormais 4e du classement, derrière le « couturier » Amancio Ortega et l’investisseur Warren Buffet mais devant le magnat des télécoms mexicain Carlos Slim qui, avec moins de 53 milliards, voit son tas d’or diminuer de plus de 19 milliards.

Parmi les dix premiers milliardaires de la planète, on compte également Mark Zuckerberg, Larry Page et Larry Ellison qui se classent respectivement à la 8e, 9e et 10e places avec 46,4, 40,5 et 40,1 milliards. Si le patron de Facebook et le dirigeant d’Alphabet (Google) ont vu leur fortune progresser (de 11,9 et 10,8 milliards respectivement), l’ancien PDG d’Oracle (qui en conserve la direction technologique) régresse, de 8,7 milliards. Avec ses 39,7 milliards, Sergey Brin, binôme de Page chez Alphabet, se contente de la 11e place. Leur acolyte Eric Schmidt, président du conseil d’administration de la société qui chapote Google, occupe la « modeste » 97e place du classement avec « seulement » 10,6 milliards de fortune personnelle.

Xavier Niel, 149e

Les entrepreneurs technologiques chinois sont également de plus en plus présents dans le classement. La 22e place est ainsi occupée par Jack Ma (Ma Yun). Le créateur d’Alibaba voit modestement (toutes proportions gardées) la valeur de ses biens progresser de 1,5 milliard pour atteindre les 29,8 milliards. Son compatriote Pony Ma (Ma Huateng), fondateur du portail de services Internet Tencent, arrive en 36e position avec 19 milliards (+4,7 milliards). Entre les deux, et bien qu’ayant quitté Microsoft en août 2014, Steve Ballmer s’installe à la 29 place : son compte en banque s’étoffe de 3,2 milliards et s’élève désormais à 24,2 milliards.

Loin derrière, à la 42e place, Michael Dell et ses 17,9 milliards (+900 millions) font meilleure figure que les 12,3 milliards, (+1,7 milliard) du créateur de Tesla Motors (notamment) Elon Musk mais derrière l’autre co-fondateur de Microsoft, Paul Allen, qui squatte la 40e position avec 18,2 milliards. Notons enfin que le premier français du classement de Bloomberg n’est autre que Xavier Niel qui, à la 149e place, cumule 8,2 milliards de dollars de biens personnels. Le patron d’Iliad/Free et de NJJ Capital vole (encore) la vedette à Patrick Drahi qui, malgré la frénésie d’acquisitions de sa holding Altice se contente de la 165e place avec 7,4 milliards de dollars en poche. Un positionnement appelé à s’inverser en 2016 ?


Lire également
Bill Gates est de nouveau l’homme le plus riche de la planète
Cop21 : Gates, Bezos, Zuckerberg, Niel et d’autres investissent dans la Clean tech
Classement Forbes : la fortune de Patrick Drahi bondit et surpasse Xavier Niel

crédit photo © GongTo / Shutterstock.com

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur