Blackberry unifie ses offres de gestion de la mobilité

DSIMobilitéProjetsSécurité
1 2 Donnez votre avis

BES12, Good Dynamics et WatchDox sont désormais unifiés derrière la plate-forme Good Secure EMM pour simplifier la gestion des terminaux mobiles.

Blackberry vient d’annoncer une nouvelle plate-forme de gestion sécurisé des terminaux mobiles de l’entreprise. Elle vise à unifier ses produits historiques avec ceux des acquisitions réalisées ces derniers temps dont celle de Good Technology il y a bientôt un an. Good Secure EMM (Enterprise Mobility Management) Suites intègre ainsi les outils BES12, Good Dynamics et WatchDox by BlackBerry. La plate-forme permettra de gérer de manière sécurisée les terminaux sous les différents OS du marché, leurs applications et couches de contenus depuis une seule console. Une promesse de simplification pour les administrateurs, sur le papier.

« Avec les dernières améliorations du portefeuille de l’entreprise, Good Secure EMM Suites offrira aux clients la souplesse nécessaire pour appliquer la sécurité et les règles de fonctionnement à travers les différents périphériques, OS, conteneurs, applications, réseaux et fichiers, depuis une plate-forme et une console unifiées », résume Billy Ho , vice-président exécutif, responsable Enterprise Product et Value Added Solutions chez BlackBerry.

La solution entend donc offrir un outil unique pour aider l’entreprise à mettre en œuvre sa stratégie de gestion des terminaux entre ses murs, que ce soit le BYOD (Bring Your Own Device), le CYOD (Choose Your Own Device), le COPE (Corporate Owned, Personally Enabled) ou le COBO (Company Owned Business Only) tout en préservant la confidentialité de l’usage privé du terminal par le salarié. Ce qui intègre des technologies de MDM (mobile device management), de MAM (mobile application management), de MCM (gestion du contenu), IAM (identités et accès) et de conteneurisation.

Dans le Cloud ou sur site

Blackberry n’a pas précisé les conditions commerciales de sa solution. Mais assure qu’elle permet de mieux contrôler les dépenses de fonctionnement. Ce qui laisse entendre une promesse de retour sur investissement assurée, si ce n’est rapide. L’offre est disponible en mode Cloud (avec l’avantage d’offrir un déploiement rapide et une gestion externalisée mais toutes les applications ne sont pas disponibles dans ce modèle) ou sur site (pour les organisations qui préfèrent contrôler la solution de bout en bout).

En parallèle de Good Secure EMM, Blackberry a également annoncé une nouvelle version de AtHoc, son logiciel de communications dédié à la gestion de crise avec l’automatisation de tâches manuelles jugées fastidieuses. Autant de nouveautés qui confirment le virage pris par le Canadien pour accentuer sa présence sur le marché des entreprises. « Nous sommes une entreprise de devices mais surtout de software », nous glissait Carl Weiss, VP Global Sales, lors de son passage à Paris en avril dernier.


Lire également
Blackberry : BB10 est mort, vive Android
Dans le rouge, BlackBerry parie sur le logiciel… et Android
Chiffrement : BlackBerry soupçonné d’avoir livré la clé maître de BBM


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur