L’entreprise face au défi de la génération Y

Mobilité
shutterstock_294991406
1 6
Blog proposé par Dell EMC

On les appelle digital natives ou millenials, ces jeunes professionnels de la génération Y sont aujourd’hui bien présents dans les entreprises. Et ont des attentes bien spécifiques en matière de technologie.

On les dit digital natives ou millenials, ces jeunes professionnels qui forment la génération Y sont aujourd’hui bien présents dans les entreprises. Et en matière de technologie informatique, leurs attentes et habitudes diffèrent de celles de leurs aînés. Comment répondre à cette double attente ?

Il faut se faire une raison. La génération Y a passé le cap des 30 ans et poussé les portes des entreprises. Ceux qu’on nomme également les « digital natives » représentent désormais une part importante de la force vive des organisations et font bouger les lignes en termes de modes de travail. Pour eux, la technologie n’est pas une option mais un outil de base pour accomplir leurs tâches dans les meilleures conditions. Une réalité que doivent prendre en compte les DSI, qui doivent dorénavant satisfaire aux exigences d’une nouvelle génération de professionnels, sans pour autant perdre en route ceux qui ont développé d’autres habitudes après de nombreuses années d’activité. Pour mieux comprendre cette évolution humaine et technologique, Dell a mandaté l’institut de recherche PSB (Penn Shoen Berland) pour réaliser une enquête mondiale et aider à cerner le rapport de chacun à l’innovation.

fws-technologies

Le constat n’est pas encore majoritaire mais il est de plus en plus partagé. Près de 40 % des collaborateurs estiment aujourd’hui que la technologie déployée au sein de l’entreprise n’est pas au niveau par rapport à ce qu’ils peuvent utiliser à titre personnel. Une situation qui impacte leur productivité mais qui réclame également une grande vigilance d’un point de vue sécuritaire. On sait en effet que les professionnels sont très enclins à corriger le problème par eux-mêmes, soit en utilisant leurs propres appareils, soit en souscrivant à des services cloud sans passer par la DSI. Deux options pour les entreprises : entrer dans une stratégie BYOD ou lancer un programme de renouvellement.

fws-opportunite-risque-1

Opportunité ou risque ? Dès lors qu’on parle d’innovation, la question se pose presque systématiquement. Les DSI eux-mêmes ont été confrontés à ce problème avec l’avènement du cloud et le développement de l’automatisation. Ces deux tendances ont généré de l’inquiétude chez les professionnels informatiques qui voyaient là une perte de prérogatives. C’est à ce même type d’interrogations que les collaborateurs vont attendre des réponses. Si les employés de moins de 35 ans perçoivent volontiers le numérique comme un moyen de simplifier leur mission, un tiers des salariés y voit une menace pour son emploi. L’intégration de nouvelles technologies devra inévitablement être accompagnée d’un travail de formation et de sensibilisation.

fws-reel-virtuel-1

Plutôt webconférence ou salle de réunion ? Pour l’heure, les professionnels sont unanimes sur l’importance des échanges en chair et en os. Que ce soit autour d’un café ou dans un bureau, parler de visu avec ses collaborateurs est toujours bon pour la productivité et l’esprit d’équipe. Néanmoins, les outils de communication digitaux étant de plus en plus performants, ces échanges pourraient devenir obsolètes dans les prochaines années. Ils sont en tout cas 58 % des 15-35 ans à le penser. La mobilité grandissante des salariés et la généralisation du télétravail pourraient contribuer à leur donner raison.

fws-travail-social-1

Autre conséquence du développement des technologies mobiles, les professionnels peuvent aujourd’hui travailler de n’importe où et n’importe quand. Un bouleversement dont l’impact dépasse le cadre de l’entreprise puisqu’un mail pro peut très bien arriver en dehors des heures de travail et venir interrompre une soirée ou un week-end ou des vacances. La frontière entre les vies professionnelle et sociale est de plus en plus ténue. Si les jeunes salariés s’accommodent bien à ce mélange des genres, les plus de 35 ans préfèrent séparer les deux mondes. Pour les responsables IT, la solution est à la fois technologique, avec des outils d’isolation pro/perso, mais aussi organisationnelle, avec l’adoption d’une charte informatique pour cadrer les usages.

fws-embauche-1

Ces nouvelles attentes exprimées par les employés n’est pas qu’un défi pour les DSI mais également un enjeu RH primordial. Car de cette maîtrise technologique dépendra la capacité de l’entreprise à conserver ou attirer les meilleurs talents qui lui permettront de faire la différence sur son marché. Il ne suffit plus de fournir un smartphone à ses cadres, mais bien de déployer un environnement de travail moderne, adapté aux différentes catégories de professionnels et dont les performances permettent à chacun d’exprimer son plein potentiel.

>> Pour plus d’information, rendez-vous sur Tech Page One