Bouygues Telecom offre le stockage Cloud de Dropbox

CloudData & StockageMobilitéOperateursRéseauxStockage
3 8 Donnez votre avis

Bouygues Telecom s’associe à Dropbox pour offrir 2 à 50 Go de stockage Cloud à ses clients grand public et entreprise.

Bouygues Telecom s’associe avec Dropbox pour offrir des services de stockage Cloud supplémentaire à ses clients particuliers comme entreprise. Le service permet de stocker et partager simplement, et gratuitement, tous types de fichiers (documents, photos, vidéo…) afin de collaborer à distance et depuis les PC, smartphones ou tablettes.

Individus et professionnels

Les clients grand public B&You ou Sensation, détenant au moins 1 Go de forfait data, et les abonnés fixes Bbox Miami pourront bénéficier de 2 Go de stockage en ligne sur Dropbox. L’offre est valable 12 mois et peut s’activer jusqu’en janvier 2018.

Les clients professionnels bénéficieront de 50 Go de stockage Cloud s’ils sont clients d’un abonnement fixe ou d’un forfait mobile avec 5 Go de données mensuelles. L’offre est valable 24 mois et, là aussi, les utilisateurs ont jusqu’à janvier 2018 pour l’activer. D’autre part, Bouygues Telecom s’inscrit comme le seul opérateur français à commercialiser l’offre 1 To de Dropbox.

Stratégie de conquête

Cette nouvelle offre de Bouygues Telecom s’ajoute aux partenariats signés avec Dropbox dans 24 pays. Elle permet aujourd’hui à la société de service Cloud d’étoffer sa présence en France. « Il s’agit aujourd’hui d’une étape majeure de notre engagement en France où un internaute sur 4 utilise déjà Dropbox. Notre volonté est de continuer à offrir la solution de collaboration la plus simple possible au plus grand nombre et de développer les partenariats et canaux de distribution les plus adaptés pour y parvenir », déclare Philippe Plichon, directeur général de Dropbox en Europe du Sud.

De son côté, ce partenariat s’inscrit dans la stratégie de conquête clients de Bouygues Telecom. Qui n’hésite pas à proposer ses services à l’essai, comme pour son réseau 4G, pour tenter d’attirer le chaland. Une stratégie qui semble ignorer les discussions en cours sur son rachat par Orange.

crédit photo@melpomene-Shutterstock

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur