Bouygues Telecom premier à s’inviter sur les 700 MHz

4GGestion des réseauxMobilitéOperateursRéseauxSmartphones
2 72 Donnez votre avis

Bouygues Telecom est le premier opérateur à ouvrir un site 700 MHz pour la 4G. Sur Paris. Et affiche sa volonté de poursuivre ses investissements dans le réseau.

Quand il n’essaie pas, infructueusement, de fusionner avec Orange, Bouygues Telecom poursuit la construction de son réseau mobile. Notamment dans la nouvelle bande des 700 MHz désormais libérée avec le passage à la télévision haute-définition (TNT HD en MPEG4) ce mardi 5 avril et dont les 60 MHz de largeur de bande ont été attribués en novembre dernier.

Pied de nez à Free

Mais si les quatre opérateurs du pays ont obtenu chacun une licence 700 MHz, Bouygues Telecom a décidé de tirer le premier. L’opérateur, qui détient un bloc de 5 MHz duplex, annonce qu’il allumera son premier site 700 MHz 4G demain, dans le 13e arrondissement de Paris. Un pied de nez à Free qui, à l’occasion de sa présentation des résultats 2015 en mars dernier, avait dévoilé son intention d’ouvrir plusieurs sites 700 MHz en Ile-de-France dans le courant de l’été. Néanmoins, la filiale d’Iliad a pour sa part réussi à arracher 10 MHz duplex de largeur de bande 700 MHz. Ce qui lui offre une meilleure capacité que son concurrent.

Bouygues Telecom ouvre son premier site 700 MHz à Paris, 13e.
Bouygues Telecom ouvre son premier site 700 MHz à Paris, 13e.

Comme Free, Bouygues Telecom dispose de trois autorisations d’exploitation 700 MHz délivrées par l’ANFR (Agence nationale des fréquences) en Ile-de-France. Pour l’heure, la filiale télécoms de Bouygues reste discrète sur l’emplacement des deux autres supports LTE. Free devrait pour sa part concentrer l’ouverture de ses sites 700 MHz à Tarbes, selon l’ANFR. Orange et SFR (Numericable-SFR), qui ne disposent d’aucune autorisation d’exploitation à ce jour, n’ont pour l’heure pas communiqué sur leurs intentions. Dans tous les cas, le déploiement des nouvelles fréquences dédiées à la 4G prendra du temps. Car la libération de la bande 700 MHz par le CSA (Conseil supérieur de l’audiovisuel) se fera par plaques régionales et s’étendra jusqu’au 30 juin 2019 au plus tard. Et, selon la volonté du régulateur, les opérateurs n’ont l’obligation de couvrir 50% des zones prioritaires du territoire (soit 18% de la population et 63% du territoire) et 60% du réseau ferré national qu’en janvier 2022.

82% de la population couverte en 4G

Néanmoins, Bouygues Telecom entend profiter de l’opportunité des 700 MHz pour prendre de l’avance sur la concurrence. L’opérateur indique qu’il poursuivra son déploiement au rythme de la libération des fréquences prévue par le CSA sans néanmoins fournir aujourd’hui de calendrier ni le montant des investissements nécessaires. De même, les 700 MHz ne devraient pas être, dans un premier temps du moins, agrégées avec les fréquences 4G 800, 1800 et 2600 MHz, afin d’élargir la bande passante du terminal dans le cadre des technologies LTE-Advanced double (4G+) ou triple porteuse (ultra haut débit mobile) qui permettent à l’opérateur de proposer aujourd’hui des débits crêtes de l’ordre de 300 Mbit/s en réception dans plusieurs villes (Paris, Lyon, Marseille, Chartres). Mais rien ne s’y oppose dans l’absolu à l’avenir. D’autant que les modèles de terminaux compatibles 700 MHz commencent à s’étoffer sur le marché français à travers le Samsung Galaxy S7, les iPhone 6/6S/Plus, les LG G3 et G4 ou encore le Lumia 950 (voire liste en bas d’article).

Avec 76,2 MHz de largeur de bande au total et 11,9 millions de clients mobiles (au 31 décembre 2015), Bouygues Telecom revendique « le meilleur ratio MHz/client du marché ». L’opérateur annonce qu’il couvrira 82% de la population en 4G d’ici la fin de l’année contre 75% aujourd’hui. Reste à savoir si les 700 MHz serviront à étoffer sa couverture ou bien à renforcer les capacités 4G dans certaines zones. L’opérateur reste discret sur le sujet. Dans tous les cas, en inaugurant la première antenne 700 MHz, Bouygues Telecom vient de sonner le départ d’une nouvelle course des fréquences.

Smartphones 4G compatibles 700 MHz à date : Samsung Galaxy S7, Apple iPhone 6/6 Plus/6S/6S Plus, HTC One A9/M9, ZTE Ascend Mate 7, Huawei P8, LG G3/G4, Google Nexus 5X/6, Lumia 950, Sony Xperia Z5/Z5 Compact/Z5 Premium


Lire également
Les opérateurs peuvent exploiter les fréquences 700 MHz
Les enjeux techniques et stratégiques des enchères sur le 700 MHz
L’Europe propose d’harmoniser les 700 MHz pour l’Internet mobile

crédit photo© Henryk Sadura – shutterstock

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur