Bouygues Telecom se libère du réseau ADSL de SFR

Gestion des réseauxOperateursRéseaux
10 54 Donnez votre avis

Un conflit sur les capacités de dégroupage pousse Bouygues Telecom à basculer ses abonnés de son réseau étendu chez SFR sur l’infrastructure d’Orange.

Le torchon brûle entre Bouygues Telecom et Numericable-SFR. Le premier entend se désengager toujours plus des services du second. Notamment dans la fourniture des accès réseaux fixes ADSL. Bouygues Telecom va basculer l’ensemble de ses abonnés fixes xDSL opérés par l’intermédiaire de Numericable-SFR sur les infrastructures d’Orange. Une information relevée par BBox-mag que nous a confirmé la filiale opérateur du géant du BTP français.

Il faut en effet rappeler que, faute d’un réseau fixe dégroupé très étendu, Bouygues Telecom est appelé à louer des lignes auprès des ses concurrents pour proposer ses services d’accès Internet sur l’ensemble du territoire français. A titre de comparaison, l’opérateur exploitera 1500 NRA (noeud de raccordement abonnés) en propres fin 2015 quand la concurrence en compte près ou plus de 7000. Aujourd’hui, Bouygues Telecom s’appuie sur 7600 NRA opérés chez SFR et Orange pour couvrir 7 millions de résidences en marque blanche sur cette partie de réseau dite « étendue » en plus des 16 millions de foyers éligibles à un accès dégroupé en propre.

La moitié des connexions fixes de Bouygues chez Numericable-SFR

La décision de quitter son fournisseur n’est pas récente. « Nous avons prévenu SFR depuis plus d’un an », nous confirme-t-on du côté de l’opérateur. Plusieurs raisons expliquent ce choix. Globalement, l’accord signé avec SFR à l’époque tend aujourd’hui à freiner le dégroupage du réseau de Bouygues Telecom, tant pour des raisons concurrentielles qu’à travers l’évolution des offres technologiques. Par ailleurs, Bouygues Telecom est historiquement client de Numericable dont il exploite le réseau câblé en marque blanche pour proposer des offres très haut débit « fibre ». L’acquisition de SFR par Numericable fait que, aujourd’hui, plus de 50% des connexions fixes de Bouygues Telecom sont opérées par Numericable-SFR. Une dépendance trop forte à un seul fournisseur pour être maintenue en l’état, a jugé la direction de l’opérateur qui se tourne donc vers Orange tout en poursuivant l’ouverture de nouveaux NRA et le dégroupage de son réseau fixe. Bouygues espère avoir quitté tous les NRA de SFR avant la fin 2016. Pour les abonnés, l’opération devrait être transparente.

Les relations entre Bouygues et la filiale française d’Altice ne sont pas au beau fixe. Récemment, l’opérateur arrivé sur le marché du fixe en 2008 s’est plaint que Numericable-SFR ne respectait pas les engagements de co-déploiement du réseau fibre signés en 2010 avec SFR. Bouygues Telecom s’en est plaint auprès de l’Autorité de la concurrence qui a décidé d’ouvrir une enquête. Bouygues reproche notamment à son partenaire de ralentir les déploiements de la fibre au point de l’empêcher d’atteindre ses objectifs de 2 millions de prises FTTH (fibre à domicile) raccordées avant la fin de l’année.


Lire également
Les grandes ambitions de Bouygues Telecom pour 2017
Free refuse à Numericable-SFR l’usage du mot « fibre »
Numericable-SFR : la procédure de rapprochement a-t-elle été bien respectée ?

crédit photo © Sergey Nivens – shutterstock

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur