Brad Smith devient Président de Microsoft

CloudJuridiqueRégulations
6 30 Donnez votre avis

Satya Nadella a remodelé depuis son arrivée l’organisation de Microsoft. Il vient de dépoussiérer le rôle de Président qui n’existait plus depuis 2002. C’est Brad Smith qui hérite du poste ressuscité.

Satya Nadella n’en finit pas de transformer la maison Microsoft. Après deux plans sociaux soldant l’échec du rachat des activités mobiles de Nokia, une stratégie dans les OS qui en a dérouté plus d’un, il continue d’innover ou plutôt de dépoussiérer.

En effet, selon nos confrères de The Register, il vient de consacrer le conseiller aux affaires juridiques du groupe, Brad Smith, comme Président de Microsoft. Un poste qui n’avait plus été attribué depuis 2002 avec comme dernier occupant, Richard « Rick » Belluzzo. Dans une note interne, Brad Smith hérite en même temps de la direction des affaires juridiques. Dans ce courrier, Satya Nadella, indique, « Brad a longtemps eu un rôle très large au sein de la société et maintenant, je lui ai demandé de prendre la main sur de nouvelles initiatives ». Le CEO ajoute que ses priorités seront « la confidentialité, la sécurité, l’accessibilité, le développement durable et l’inclusion numérique ».

Un négociateur rompu aux problématiques juridiques

L’ensemble de ces thèmes ne sont pas étrangers à Brad Smith qui vient de ferrailler contre le gouvernement américain qui demande à Microsoft de lui fournir des données hébergées en Irlande. L’appel a été discuté entre les deux parties prenantes la semaine dernière. Une affaire regardée par les autres acteurs IT, car en fonction des réponses l’industrie américaine du Cloud risque de pâtir financièrement d’une obligation de fournir les données stockées à l’étranger aux autorités américaines.

Plus récemment, le cas de Windows 10 et de sa faculté à collecter beaucoup de données a effrayé les utilisateurs. Les responsables des filiales sont montés au créneau pour écarter l’idée d’une collecte à des fins de ciblage publicitaire. La récupération d’informations est cependant nécessaire pour améliorer les produits, comme le rappelait Bernard Ourghanlian lors de la conférence de rentrée de Microsoft France.

A lire aussi :

1,5 million de PC sous Windows 10 Entreprise… pour se débarrasser de Windows 8 ?
Microsoft promet une nouvelle build de Windows 10 Mobile


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur