Brevets : Nokia accroît la pression sur Apple

JuridiqueMobilitéRégulationsSmartphones

Nokia multiplie les dépôts de plaintes contre Apple, pour violation de ses brevets au sein des iPhone. Apple boude pour sa part les produits Withings.

En fin de semaine dernière, Nokia se lançait dans une bataille juridique sans précédent contre Apple, dans le secteur des terminaux mobiles. Voir à ce propos notre précédent article « Nokia et Apple se lancent dans une bataille autour des brevets mobiles ».

La société finlandaise avait promis d’attaquer Apple sur tous les fronts. Le 21 décembre, elle annonçait le dépôt de plaintes pour violation de 32 de ses brevets à Düsseldorf, Mannheim et Munich (Allemagne – 14 brevets concernés), ainsi qu’au Texas (États-Unis – 18 brevets concernés).

D’autres actions sont maintenant annoncées en Italie (4 brevets), en Finlande (3 brevets), aux Pays-Bas (3 brevets), au Royaume-Uni (3 brevets), en Suède (3 brevets), au Japon (2 brevets), en Espagne (1 brevet), en France (1 brevet) et à Hong-Kong (1 brevet). L’International Trade Commission américaine a reçu également une plainte pour la violation de 8 brevets Nokia.

Withings boycotté par Apple

Apple est donc attaqué dans 11 pays différents pour des technologies utilisées dans ses smartphones. La firme de Cupertino n’est toutefois pas restée inactive. Dès l’attaque initiale, elle s’insurgeait contre des pratiques jugées dignes d’un ‘patent troll’.

En représailles, Apple a également retiré les solutions connectées du français Withings de sa boutique en ligne. Cet acteur appartient en effet à Nokia, qui l’a racheté cette année (voir « Withings passe sous pavillon Nokia pour 170 millions d’euros »).

À lire aussi :
Mobilité : Nokia de retour, avec des smartphones et tablettes Android
C et P : les premiers smartphones Android de Nokia ?
Apple – Samsung : la Cour suprême a tranché

Crédit photo : © Laurent Hamels – Fotolia.com

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur