CA World 2015- L’ALM au service de l’agilité et du Devops

CloudDéveloppeursDSIEditeurs de logicielsLogicielsMiddlewareProjets
3 24 Donnez votre avis

Une entreprise réactive devant s’appuyer sur une infrastructure flexible, CA Technologies annonce Agile Management, sa plateforme dédiée à l’exécution de la stratégie de l’entreprise numérique. Premières pierres d’un projet ambitieux.

Mike Gregoire, CA Technologies
Mike Gregoire, CA Technologies

«Les entreprises qui sauront profiter de la puissance de la rupture technologique dans leurs activités survivront. Cependant, pour y parvenir, elles devront se montrer agiles,» a lancé Mike Gregoire, PDG de CA technologies, aux 5000 participants de CA World à Las Vegas.

«La vitesse est devenue un facteur clé pour la vie de l’entreprise. Elle doit donc disposer du nécessaire pour développer rapidement des applications et pouvoir les adapter en temps à sa stratégie. Dans notre nouvelle économie, toutes les entreprises deviennent de fait des éditeurs de logiciels.»

La flexibilité de l’infrastructure informatique devient effectivement capitale, voire stratégique, pour les entreprises devant s’adapter de plus en plus rapidement aux changements de processus, ou à l’intégration de nouvelles activités. D’où la nécessité d’automatiser de nombreuses tâches, avec une supervision évoluée en temps réel, aussi bien du matériel que des logiciels.

Au cœur de la démarche, les itérations précisément mesurées et suivies par tous les participants à même d’intervenir.
Au cœur de la démarche, les itérations précisément mesurées et suivies par tous les participants à même d’intervenir.

Un système applicatif agile et cohérent

En mai dernier, l’éditeur rachetait la société Rally Software, considérée comme le leader mondial de la démarche DevOps, et des outils d’automatisation des approches dites “agiles”. Désormais, il propose Agile Central (solution conçue originellement par Rally), et annonce son intégration étroite avec PPM (Project & Portfolio Management, ex CA Clarity PPM).
Objectif: disposer d’une plateforme unifiée pour planifier, concevoir les applications, suivre le cycle de vie des projets et des logiciels, et superviser leur exécution. Et, démarche DevOps oblige, apporter des modifications en continu et le déployer dans la foulée.

« Agile Central et PPM forment une sorte d’“Agile ALM”,» résume Brian Polk, manager Produits CA Agile chez CA Technologies, qui reconnait que «si un lien est établi vers Service Management, ce dernier n’est pas encore totalement intégré à Agile Management.»
Agile Central combine des outils collaboratifs de préparation de la stratégie, de planification opérationnelle, de suivi des développements, de mesures (complétées de fonctions analytiques), de suivi des performances des équipes, de partage et de collaboration… (détails ici).

Accompagnement et formation incontournables

Outre ces deux solutions, l’offre Agile Management propose également des services de formation aux méthodes agiles. Dispensé par des experts de CA Technologies rôdés à ces approches, cet accompagnement consiste aussi à former les employés (et pas uniquement les informaticiens) afin de faciliter la transformation numérique de l’entreprise: travail collaboratif, méthodes de développement agiles, culture d‘entreprise pour exprimer et numériser efficacement les besoins, etc. Bref: optimiser les relations entre les métiers et les informaticiens autour d’une plateforme technologique.

«La solution peut prendre en charge de très grandes équipes de projets et de développeurs, et même de multiples équipes agiles avec de nombreux programmeurs,» assure Brian Polk. Une initiation se révèle indispensable (et plutôt par un intervenant externe) pour ces approches différentes et donc forcément “un peu perturbantes”.

Des outils éprouvés sur plusieurs modes

CA Technologies annonce que “plus de 276 000 personnes utilisent Agile Central [ex Rally Agile Application Lifecycle Management], et plus de 30 000 ont bénéficié d’une formation CA Agile Training.” Logique, puisque Rally était déjà le leader mondial de ce type de solutions avant le rachat. Outre la bonne adéquation des développements et logiciels à la stratégie de l’entreprise, CA Agile Management vise aussi à assurer une bonne gouvernance et un financement avisé des projets.

Disponibles en mode cloud, les solutions logicielles sont aussi proposées en version sur site (on premise). «Les solutions Rally sont utilisées à 98% en mode cloud. Même si l’option sur site existe pour certains clients,» confirme Brian Polk. «Agile Central est réellement en mode multitenant, tandis que PPM est en mode mono tenant.» Traduction: il est simplement installé sur le cloud en mode logiciel traditionnel.

Pour se positionner en plateforme ALM unifiée, une telle solution se doit de jouer l’ouverture. En effet, non seulement les entreprises ne souhaitent pas être enfermées dans un choix unique; mais surtout, elles disposent souvent d’un existant qu’elles tiennent à conserver. « PPM peut se connecter à d’autres solutions comme MS Project, par exemple,» rétorque Brian Polk. «Mais aussi avec des codes managers comme GitHub, des solutions de gestion de tests, etc. CA propose plus de 120 intégrations, et nous continuons à investir sur ces aspects.»

A lire aussi :


Auteur : José Diz
Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur