Capgemini rachète la filiale indienne d’AXA Tech

ExternalisationProjetsSSII
3 25 Donnez votre avis

AXA Tech, la division production informatique de l’assureur français, a cédé sa filiale indienne au groupe de services informatiques Capgemini. Un millier de salariés changent d’employeur.

L’assureur Axa cherchait un repreneur pour sa filiale indienne AXA Technologies Shared Services. C’est finalement le groupe français de services informatiques Capgemini qui a racheté l’entité basée à Bangalore, rapporte le quotidien Les Échos. Le montant de la transaction n’a pas été communiqué.

AXA Technologies Shared Services emploie un millier de salariés environ. L’entreprise fait partie d’Axa Tech, la filiale production informatique de l’assureur français. Celle-ci employait 3 500 salariés dans le monde, avant la cession de l’entité indienne. Mais la taille de cette filiale ne lui permettait pas de rivaliser avec les grands groupes IT locaux (Infosys, HCL Technologies, TCS ou Wipro). Par ailleurs, AXA Technologies Shared Services affichait un important turnover. Les coûts de recrutement étaient devenus trop importants. Axa a donc choisi de vendre l’activité à un prestataire externe solide.

Offshore

Le groupe Capgemini, de son côté, renforce ses activités en Inde. Après l’acquisition d’iGate en 2015, Capgemini n’avait pas caché son intention de réaliser de nouvelles acquisitions pour consolider son activité offshore. Le rachat d’AXA Technologies Shared Services confirme donc cette orientation pour Capgemini, qui emploie près de 50 % de ses effectifs en Inde.

Lire aussi :

Résultats : Capgemini confirme ses objectifs 2016
Paul Hermelin : « L’IoT pousse Capgemini vers l’ingénierie »
Axa Tech : comment le Cloud a grandi en ‘territoire ennemi’


Auteur : Ariane Beky
Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur