Cloud

Le Cloud Computing est un mode de fourniture des services informatiques, que l’on parle de ressources matérielles (puissance de calcul ou stockage) ou de logiciel. Le principe repose sur des équipements déportés chez le fournisseur de service et mutualisés entre plusieurs clients, qu’il s’agisse d’individus ou d’entreprises.
Entreprises et consommateurs payent ces services à l’usage et ne connaissent pas les caractéristiques techniques du Cloud. Le NIST (National Institute of Standards and Technology) américain définit le Cloud comme « l’accès via un réseau de télécommunications, à la demande et en libre-service, à des ressources informatiques partagées configurables ».
Le Cloud Computing est associé à un certain nombre d’avantages : ressources en self-service, capacité à s’adapter à la demande en temps réel (on parle d’élasticité), mutualisation des équipements débouchant sur une baisse des coûts et absence d’investissements dans des serveurs et autres équipements installés sur site.

FR-Office-Online-front-door

Office 365 moins cher qu’une suite bureautique Open Source ?

A l’occasion de la bascule d’une mairie italienne d’OpenOffice à Office 365, Microsoft s’est targué d’être 80% moins cher que son concurrent Open Source. Coût de déploiement, formation, problèmes d’interopérabilité, l’éditeur américain déroule ses arguments.

Jerome Lecat

Scality : des fonds et des ambitions

A la fin du mois d’août, Scality annonçait une levée de fonds de 45 millions de dollars. Un financement pour accélérer son développement et préparer une introduction en bourse à l’horizon 2017.

confrentréeMicrosoft

Microsoft France, le bon élève sur Windows 10

La conférence de rentrée de Microsoft France a fait la part belle à l’arrivée de Windows 10. Malgré les inquiétudes sur les données privées, l’hexagone est un bon élève dans la migration avec déjà 10% de part de marché. Les entreprises sont en phase d’observation et des tests sont en cours.