CD et DVD gravés : durée de vie limitée, de 2 à 5 ans

Régulations
0 0 2 commentaires

« A la différence des CD originaux pressés, les CD gravés ont une durée de vie limitée de 2 à 5 ans qui dépend de la qualité du CD »

Kurt Gerecke, physicien et expert en stockage chez IBM, brosse un portrait alarmiste du stockage sur disque.

Entraînée par le frottement ou la chaleur, la dégradation physique de la couche teintée des disques optiques ? en particulier les CD-R et CD-RW ? serait à l’origine d’un processus de dégradation qui modifierait les données et rendrait leur lecture par le laser aléatoire. Quel serait alors la durée de vie d’un support CD ou DVD gravé ? Selon Kurt Gerecke, 2 ans si le support a été acquis sous une marque ou un produit discount, 5 ans si la marque ou le produit sont de qualité. Comment dans ces conditions augmenter la durée de vie des supports ? En les stockant dans un lieu frais et noir. Mais selon Kurt Gerecke, le gain de temps ne sera pas important ! Les disques durs sont soumis aux mêmes contraintes. Ne sont-ils pas conçus à l’aide de disques ré-enregistrables ? De nouveau, la durée de vie d’un disque dur dépendra de la qualité des disques qui le composent. Vient s’ajouter sur les disque durs une contrainte mécanique, plus un disque tourne rapidement et plus sa dégradation sera rapide. Le conseil de Kurt Gerecke : utiliser des disques dont la rotation ne dépasse pas les 7200 révolutions à la minute. Y a-t-il alors une solution pour conserver des données sur un support présentant une durée de vie raisonnable ? Kurt Gerecke conseille d’utiliser des bandes magnétiques, dont la durée de vie serait de 30 à 100 ans, toujours selon la qualité du support. « Même si les bandes magnétiques restent sujettes à dégradation, elles sont encore le média de stockage supérieur. » La solution ? Elle serait pour les entreprises dans le maintient d’un plan de migration permanente vers les nouvelles technologies de stockage, « avec une stratégie d’archivage qui leur permet de migrer automatiquement vers les nouvelles technologies. » « Pour ceux qui sont assis sur des tera octets de données vitales, ce pourrait être un problème colossal. » Certes, le discours de Kurt Gerecke, expert d’IBM, a de quoi inquiéter. Les CD et DVD n’auraient donc pas une durée de vie proche d’un siècle (100 ans), comme l’affirment les vendeurs ? Encore semble-t-il ignorer l’existance des champignons qui se glissent dans les couches d’un média et grignotent les données, comme nous l’évoquions il y a trois ans déjà ! En revanche, par certains aspects, sa conclusion prend des allures bien marketing, susceptible sans doute de satisfaire le deuxième vendeur de solutions de stockage qu’est IBM en part de marché (lire nos articles). Ou alors, pourquoi ne pas relancer un programme pharaonique de gravure de l’information dans la pierre ? Un projet qui aurait au moins le mérite de créer des millions d’emplois. Jusqu’à ce que les géants du stockages – dont IBM – ne développent des systèmes de gestion du cycle de vie de la gravure automatique de la pierre?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur