Télégrammes : Cdiscount défie Free Mobile, Drone de Facebook crashé, Galaxy S7 arrive en noir glossy, Loi grandes oreilles en UK

LegislationMobilitéRégulationsRéseauxSmartphonesSurveillance
1 6 Donnez votre avis

Pas de petites phrases, d’échanges à fleurets mouchetés sur les programmes, au sein des télégrammes du soir.

Cdiscount défie Free Mobile. En matière de forfait mobile low cost, peu d’acteurs sont parvenus à rivaliser avec les 2 euros de Free. Mais Cdiscount, s’appuyant sur le MVNO NRJ Mobile,  vient de lancer une offre sérieusement concurrentielle. Pour 2 euros par mois également, le marchand en ligne propose 3h20 d’appels contre 2 heures chez Free. Mais uniquement en France métropolitaine quand la filiale d’Iliad intègre une centaine de destinations pour les appels fixes. Chez Free, les SMS/MMS sont par ailleurs illimités quand Cdiscount les limite à 200 par mois. Mais il offre jusqu’à 200 Mo de navigation web 4G contre 50 Mo chez son concurrent. Des options d’appels et SMS/MMS illimités d’une part, et 5 Go de data d’autre part sont proposés à 7 euros chacun. Une offre modulaire sur laquelle Free peut difficilement lutter. En revanche, le 4e opérateur reste imbattable pour les clients Freebox à qui il offre le forfait 2 euros pour… 0 euro. Qui dit mieux ?

Le drone Aquila de Facebook s’abîme. Le réseau social veut développer l’accès à Internet pour tous et pour cela a construit une flotte de drone de grande taille. Aquila a fait son premier envol au début de l’été. Mais aujourd’hui, on apprend par l’intermédiaire du NTSB (National Transportation Safety Board) que lors du vol du 28 juin dernier, le drone de Facebook a eu « une défaillance structurelle » lors de son atterrissage à Yuma en Arizona. Le réseau social avait communiqué  sur ce pépin en juillet sans en donner la gravité. Or selon le NTSB, cette défaillance a suffisamment endommagé le drone pour qu’une enquête soit officiellement ouverte. Pour mémoire, Facebook avait déjà fait une croix sur un satellite qui devait être lancé par SpaceX dont le lanceur a explosé.

Le Galaxy S7 voit la vie en noire. Des rumeurs prêtent à Samsung la volonté de lancer le mois prochain une version noire glossy de son smartphone haut de gamme. L’objectif est de concurrencer un peu plus l’iPhone 7 et 7 plus qui avait lancé cette gamme de couleur et de design. La firme de Cupertino avait remarqué une forte demande de ce coloris dans les commandes d’iPhone 7 et 7 plus. Samsung veut donc profiter d’un effet d’opportunité à l’occasion des fêtes de fin d’année pour se refaire une santé après les affres de l’affaire des batteries explosives du Galaxy Note 7.

Grandes oreilles pour la Grande-Bretagne. Voté la semaine dernière, l’Investigatory Powers Act, qui étend les capacités de surveillance des agences  de renseignement et services de police de sa Gracieuse Majesté, est présenté par la presse britannique comme la loi la plus liberticide jamais votée par une démocratie en matière de surveillance. Pour Edward Snowden, le texte va « même plus loin que de nombreuses autocraties ». L’Investigatory Powers Act s’inscrit dans la même veine que la loi française sur le renseignement votée en 2015. Le texte, déposé en 2012 par Theresa May (alors ministre de l’Intérieur et aujourd’hui Premier ministre), légalise le hacking de smartphones et d’ordinateurs par les autorités mais également la collecte en masse de données de communications, oblige les prestataires d’accès à conserver pendant un an les métadonnées de tous leurs abonnés (dont l’historique Web), prévoit que les entreprises aident les autorités dans leurs tentatives de déchiffrement ou encore arrête que les industriels doivent révéler aux autorités toute nouvelle fonction de sécurité intégrée à leurs produits. L’Investigatory Powers Act doit encore être promulgué par la reine avant d’avoir force de loi.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur