CeBIT 2008: SAP et SOA , simple comme un coup de fil ?

Logiciels
0 0 Donnez votre avis

Comment marier la souplesse SOA et l’effet structurant des progiciels? La réponse de SAP

Hannovre. – Après une matinée consacrée au SOA dans le secteur public, Oliver Hoffman, directeur des ventes « Solutions SAP Netweaver », explique comment les architectures orientées services renouvellent la donne.

En quoi vos progiciels indépendants sont-ils SOA ?

Au-delà des solutions ERP, des offres applicatives et liées aux données, toute l’offre SAP repose sur notre plate-forme technologique NetWeaver. Cette architecture ouverte permet l’assemblage et le développement d’applications en lien avec les données et les processus de l’entreprise. Avec cette suite Business de composants, les clients peuvent déployer des portails, des fonctions de collaboration en lien avec les processus. De la même façon, SAP a composé des applications prêtes à l’emploi comme l’ERP, le CRM… reposant sur cette plate-forme.

NetWeaver sert de fondation à toutes les applications (ERP, CRM…) et SAP propose des mécanismes de migration vers cette plate-forme. Or, cette architecture repose sur SOA, autant pour le langage que pour la description des processus, la technologie… Bref, une suite SOA complète. Et les 1 600 services d’entreprise NetWeaver existants sont issus à la fois de la plate-forme technique et des applications (ERP, CRM, SCM…). En outre, leur documentation est publique et accessible à tous.

Quand vous téléphonez à une personne en Chine, vous ne vous préoccupez pas de la technologie sous-jacente. Cependant, pour communiquer et réaliser quelque chose ensemble, encore faut-il se comprendre et parler le même langage. NetWeaver prend en charge tous ces divers aspects pour simplifier la tâche de l’entreprise en toute sécurité.

Comment un progiciel intégré (ERP) structurant et rigide peut-il s’habiller de SOA qui combine au contraire agilité et flexibilité ?

L’ERP est conçu pour être rapidement opérationnel, comme un ensemble cohérent. Cependant, il est possible d’accéder à ses fonctions et à ses processus grâce à SOA. De même, l’entreprise peut ajouter de nouveaux services pour étendre les fonctions la solution. L’objectif consiste à s’adapter aux processus de l’entreprise qui évolue sans cesse. Ainsi, si vous identifiez un nouveau processus à informatiser nécessitant par exemple un service d’authentification, pourquoi en développer un nouveau ? En effet, avec SOA, vous pouvez réutiliser celui qui existe avec toutes ses possibilités, et bénéficier en cascade des modifications ou enrichissements. Une approche qui favorise la cohérence et simplifie la maintenance du système informatique de l’entreprise.

Chez SAP, les développeurs créent-ils uniquement des services en approche SOA, ou développent-ils toujours des progiciels ? Les applications permettent de fournir des solutions rapidement opérationnelles. Avec des applications traditionnelles ou de type SaaS (Software as a Service), le client peut enrichir sont programme avec de nouveaux services. Les utilisateurs d’un progiciel comme l’ERP ou le CRM attendent de nous une solution actualisée et complète, mais pas en rupture technologique permanente. Néanmoins, sur les nouveaux développements, nous favorisons fortement une approche de services.


Auteur : José Diz
Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur