La Fondation OpenStack veut certifier les administrateurs

CloudDSILogicielsOpen SourceProjets
2 8 Donnez votre avis

Pour étoffer le vivier de professionnels qualifiés, l’OpenStack Foundation lance son programme de certification. Les administrateurs de Cloud OpenStack sont les premiers ciblés.

L’OpenStack Foundation profite de l’OpenStack Summit de Tokyo pour dévoiler son programme de certification à l’attention des professionnels du framework Open Source. Un premier test – Certified OpenStack Administrator (COA) – sera proposé en ligne au second trimestre 2016, avec le soutien de la Fondation Linux. Une vingtaine de partenaires proposent des formations préparatoires. Le projet cible les administrateurs qui ont une expérience de l’outil « d’au moins six mois » et peuvent assurer la gestion « au jour le jour » d’un Cloud OpenStack, précise l’OpenStack Foundation.

Répondre aux besoins du marché

Pour son projet, l’organisation chargée de la promotion d’OpenStack travaille avec des partenaires actifs, pour la plupart, sur sa Training Marketplace lancée en 2013. Pour la certification COA, les représentants d’une dizaine d’entreprises (dont Canonical, Cisco, EMC, HP, Mirantis, Rackspace et SUSE) sont impliqués. Mais le prix qu’il faudra débourser pour la certification n’a pas été précisé.

« Nous espèrons que la certification COA deviendra une référence clé que tout recruteur (du secteur) voudrait voir sur le CV d’un candidat », a déclaré Jonathan Bryce, directeur de l’OpenStack Foundation. L’organisation souhaite aussi élargir son programme de certification OpenStack à d’autres publics, dont les développeurs, et encourager de nouveaux entrants à intégrer la communauté OpenStack.

Lire aussi :

Avec Liberty, OpenStack oscille entre maturité et projets futurs
Un projet français accueilli parmi les projets officiels OpenStack

crédit photo © Nattapol Sritongcom / shutterstock.com

Auteur : Ariane Beky
Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur