Chakra, le moteur JavaScript d’Edge et IE, passe en Open Source

Editeurs de logicielsLogicielsNavigateursOpen SourcePoste de travailProjets
5 4 Donnez votre avis

Microsoft lancera le projet ChakraCore en janvier. Au menu, une version Open Source du moteur JavaScript utilisé par Edge et Internet Explorer.

Microsoft a profité de la conférence JSConf organisée ce week-end en Floride pour annoncer la mise en Open Source prochaine de son moteur JavaScript Chakra. Notez que ce n’est pas le moteur de rendu d’Internet Explorer ou d’Edge qui est rendu public, mais uniquement le moteur JavaScript commun à ces deux navigateurs web.

Le projet ChakraCore devrait faire son entrée sur GitHub le mois prochain. Créé pour Internet Explorer 9, Chakra a pris son envol avec Edge. Ce moteur JavaScript permet à Edge de se montrer le navigateur web le plus véloce du marché, avec une confortable avance sur la concurrence (voir à ce propos notre article « Dossier comparatif : les navigateurs web de Windows 10 à l’épreuve »).

Chakra est un moteur JavaScript rapide, grâce à l’intégration de techniques de compilation just-in-time, d’un profiler avancé (capable de déterminer s’il est judicieux ou non de compiler le code) et d’un noyau d’exécution en mesure de tirer partie de la puissance des processeurs multicœurs. Il est également celui proposant le meilleur support ES6 (EcmaScript 2015) du marché. Une évolution du standard JavaScript validée en juin (voir « Standardisé, EcmaScript 6 part à l’assaut du web »).

Pour Node.JS…

Chakra n’est pas utilisé uniquement au sein d’Internet Explorer et d’Edge. Il sert également de base aux applications universelles, des logiciels créés à partir de technologies issues du Web et compatibles avec les PC, tablettes, smartphones et consoles de jeux pourvues d’OS Microsoft. Nous le retrouvons également dans diverses solutions Cloud de Microsoft, comme Azure DocumentDB et Outlook.com.

La mise en Open Source de cette brique logicielle est donc un élément stratégique afin de convaincre les développeurs de passer aux applications universelles. Ces derniers sont en effet en général plutôt favorables aux solutions de développement Open Source. Chose d’autant plus vraie que Chakra sert de moteur à Node.js au sein de Windows 10 et de Windows 10 IoT Core (une solution dédiée aux objets connectés).

C’est donc sans surprise que Microsoft annonce que NodeSource fait partie des sociétés intéressées par la publication prochaine du projet Open Source ChakraCore.

… Sous Linux ?

Chakra pourra prendre place dans Node.js, dans des services Cloud, des bases de données NoSQL, des moteurs de jeu, et globalement partout où un langage de script est nécessaire. La grande question est maintenant de savoir si la mouture Linux de Node.js pourrait adopter ChakraCore comme moteur interne.

Si la firme ne cite pas Linux, elle ne cantonne pas pour autant explicitement cette offre à Windows, et rappelle que ChakraCore ne partage aucune dépendance avec Edge. La première version de ChakraCore, prévue pour janvier 2016, sera limitée à Windows. Cette solution sera toutefois par la suite proposée sous d’autres OS, assure Microsoft.

À lire aussi :
Microsoft protège Edge des malwares et adwares
Microsoft fait d’Edge un champion du HTML5
Microsoft Edge booste le code asm.js

Crédit photo : © Scandinavianstock – Shutterstock

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur