Le rôle de Chief IoT Officer gagne l’entreprise

DéveloppeursDSIM2MProjetsRéseaux
1 22 Donnez votre avis

Le Chief IoT Officer (CIoTO), ou directeur en charge de l’Internet des objets, devrait faire une entrée remarquée dans les entreprises du Fortune 500 cette année.

L’Internet des objets et ses applications vont bouleverser le travail. Des emplois sont menacés de « remplacement », notamment parmi les cols bleus (Amazon utilise 30 000 robots manutentionnaires dans ses entrepôts). Mais d’autres emplois, le plus souvent très qualifiés, vont voir le jour ou se développer. C’est notamment le cas du Chief IoT Officer. Directeur en charge de l’Internet des objets, le CIoTO devrait faire une entrée remarquée au sein des entreprises du Fortune 500 cette année, selon Machina Research. La direction des systèmes d’information (DSI) et le CTO seront impliqués.

Du côté des start-ups, Zach Supalla, CEO de Particle (anciennement Spark IO), table sur une sorte de « super » développeur full stack (« fuller stack developer »). Ce profil peut aussi bien travailler sur des technologies back-end que sur des solutions front-end. Il dispose également de compétences dans les systèmes embarqués et le hardware conçu sur mesure.

Mais les compétences techniques ne sont pas les seules prisées dans l’IoT. Les profils créatifs et marketing peuvent également tirer leur épingle du jeu, c’est le cas de l’IoT Business Designer. Il s’agit d’un manager capable de proposer une offre technologique qui réponde aux attentes du marché, souligne Supalla dans les colonnes de Techcrunch. Et le marché a besoin de profils qualifiés pour soutenir sa croissance. Selon IDC, les dépenses dans les solutions dédiées aux objets connectés vont quasiment doubler en 5 ans pour atteindre 1 300 milliards de dollars à horizon 2019.

Lire aussi :

9 développeurs de l’IoT sur 10 utilisent l’Open source
Plus d’objets connectés que de smartphones dès 2018


Auteur : Ariane Beky
Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur