Chiffrement : Apple embauche à nouveau le co-inventeur de PGP

AuthentificationMobilitéPolitique de sécuritéSécuritéSmartphones
2 8 Donnez votre avis

Jon Callas, co-inventeur du protocole PGP, est de retour chez Apple. La firme l’aurait recruté pour améliorer ses solutions de chiffrement. Un message pour les autorités américaines : Cupertino n’entend pas reculer sur la sécurisation de ses services et terminaux.

Dans la guerre que se livrent les industriels de la Silicon Valley et les agences fédérales américaines sur le chiffrement, la communication est une arme redoutable. En recrutant Jon Callas, co-inventeur du protocole de chiffrement PGP, Apple envoie un signal fort aux autorités. Non seulement, la firme de Cupertino ne cède pas sur les demandes de déchiffrement, comme dans le cas de l’iPhone d’un des responsables des attentats de San Bernardino, mais en plus elle va renforcer les solutions de chiffrement grâce à des experts.

Jon Callas n’est pas un inconnu chez Apple. C’est la 3ème fois que le spécialiste du chiffrement travaille pour la firme de Cupertino. Il y a fait un premier passage entre 1995 et 1997 et un second entre 2009 et 2011 où il s’est attaché à développer le chiffrement des disques pour Mac et a initié la certification gouvernementale des iPhone.

Un pédigrée en forme d’avertissement

Apple a confirmé ce recrutement à nos confrères de Reuters sans pour autant donner des détails sur le rôle exact de l’expert dans son organisation. Le profil Linkedin de Callas indique, dans la partie expérience, qu’il est actuellement « en mode personnel furtif » depuis 2 mois. Pas la peine d’insister, précise-t-il dans une phrase sibylline : « Je pourrais vous en parler, mais je devrais vous tuer ». Avant d’ajouter de manière tout aussi elliptique : « je ne souhaite pas en parler, mais je le fais et j’aime ça ».

Avant de réintégrer Apple, Jon Callas était la cheville ouvrière (CTO) et co-fondateur de Silent Circle, société à qui l’on doit le Blackphone, un smartphone ultrasécurisé. Il est aussi connu pour son implication dans la protection des données. Avec un pédigrée pareil, on peut légitimement penser que Jon Callas va travailler à l’amélioration et au renforcement du chiffrement du prochain OS mobile d’Apple : iOS 10.

Un expert pour mieux chiffrer iMessage

Cette annonce est à rapprocher d’un autre recrutement intervenu en février dernier, celui de Frederic Jacob, le développeur de la messagerie chiffrée Signal. Le logiciel de messagerie instantanée utilisé par Edward Snowden pour dévoiler au grand jour les méthodes de surveillance massive de la NSA (National Security Agency) constitue une belle carte de visite en matière de protection des données.

Comme dans le cas de Jon Callas, le rôle de Frederic Jacob va s’orienter vers le renforcement du chiffrement de solutions comme iMessage. Ce dernier affiche encore quelques faiblesses. En février dernier, des chercheurs indiquaient avoir réussi à casser son chiffrement.

A lire aussi :

Contre le FBI, les experts en chiffrement soutiennent (presque tous) Apple

Chiffrement de l’iPhone : un amendement pour forcer Apple à collaborer

Crédit Photo: vjohanson

 


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur