L’automne venu, le chômage des informaticiens progresse

DSIProjetsRégulations
2 18 1 commentaire

Malgré des intentions d’embauche et un volume d’offres d’emploi élevés, les systèmes d’information n’ont pas connu de ralentissement du chômage en septembre 2015.

Avec 39 100 chômeurs de catégorie A en septembre 2015, contre 38 900 le mois précédent, les systèmes d’information et de télécommunication n’ont pas connu de ralentissement mensuel du chômage. La tendance n’est pas meilleure lorsque l’on élargit l’analyse aux catégories ABC (où se côtoient les sans emploi et les demandeurs ayant une activité réduite). En septembre, Pôle emploi y dénombrait 48 800 inscrits, alors qu’ils étaient 47 300 en août. Par ailleurs, la hausse annuelle est plus marquée encore (+ 9 % de demandeurs d’emploi IT dans les catégories ABC).

La DSI a encore le vent en poupe

La progression automnale du chômage des informaticiens n’est pas surprenante. Elle tranche, cependant, avec le niveau élevé d’intentions d’embauche dans l’IT. Il faut dire que les recrutements effectifs sont essentiellement axés sur les cadres dotés de 1 à 10 ans d’expérience, selon l’Apec. Il existe aussi de fortes disparités entre domaines, en France. Ainsi, sur 12 mois glissants, les plus fortes hausses du nombre d’offres d’emploi ont été enregistrées par : la DSI (+30 % à 6147 annonces), l’informatique industrielle (+28 % à 20 190 offres) et l’informatique Web (+22% à 34 404 annonces). En revanche, l’informatique de gestion enregistre un nouveau repli (-2% à 60 751 annonces).

Malgré tout, le marché reste optimiste. En 2015, 35 000 recrutements sont attendus dans l’IT et les créations nettes d’emplois devraient progresser, comme en 2014, sans toutefois retrouver leur niveau d’avant la crise de 2008-2009 (15 000 emplois nets par an en moyenne dans l’IT).

Lire aussi :

Seul un salarié IT sur cinq est heureux au travail

crédit photo © Ditty_about_summer / shutterstock.com

Auteur : Ariane Beky
Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur