Chrome 46 fait les yeux doux aux développeurs

DéveloppeursNavigateursPoste de travailProjets
5 1 Donnez votre avis

Une meilleure compatibilité ES2015 et de nouvelles fonctionnalités dédiées aux développeurs faciliteront le travail des webmasters ciblant Chrome.

La prochaine version du navigateur web Google Chrome devrait apporter quelques innovations intéressantes pour les développeurs.

La mise en place d’animations sera plus aisée que précédemment, avec la possibilité de définir un cheminement pour l’objet à déplacer sous la forme d’une propriété CSS. Plus besoin d’utiliser un complexe code JavaScript pour définir le tracé d’un déplacement.

Dans le secteur du responsive design, Chrome 46 sera en mesure de communiquer directement au serveur la taille de la fenêtre de navigation et celle de l’image à télécharger. Le serveur web se chargera alors automatiquement de renvoyer la bonne ressource.

Le support de l’EcmaScript 6, dévoilé en juin (et aussi appelé EcmaScript 2015) est également en progrès au sein du moteur JavaScript de Chrome. Pour en savoir plus sur l’ES2015, voir notre précédent article « Standardisé, EcmaScript 6 part à l’assaut du web ».

Stop aux vidéos indésirables

D’autres modifications sont prévues. Vous en trouverez le résumé sur ce billet du blogue du projet Chromium (le dérivé Open Source de Chrome).

Notez que les développeurs confirment que le lancement automatique des vidéos dans des onglets placés en arrière-plan sera bien différé dans Chrome 46. Cette fonctionnalité, annoncée la semaine passée (voir « Chrome mettra en pause les onglets bavards ») permettra de préserver les ressources processeur, mais aussi de réduire les nuisances liées aux vidéos.

À lire aussi :
Le moteur JavaScript de Chrome met le Turbo
Chrome 45 met le holà sur les pubs en Flash
Les extensions de Firefox se rapprochent de Chrome

Crédit photo : © McIek – Shutterstock

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur