Chrome met le turbo sous iOS

AppsMobilitéNavigateursPoste de travail
Performance des réseaux mobiles
5 2 2 commentaires

Sous iOS, Chrome change de moteur et se veut 9 fois plus rapide et 70 % plus stable que précédemment. Une avancée appréciable.

La version iOS du navigateur web Chrome passe aujourd’hui à la vitesse supérieure, et ce dans tous les domaines.

Celui de la vitesse de traitement tout d’abord, avec un moteur JavaScript dont le score au test Octane est en moyenne multiplié par 9,4 par rapport à la précédente version du butineur. Sur le terrain de la stabilité aussi, avec un taux de crash de l’application réduit de 70 %. Dans le domaine du support des standards du web enfin, avec un score à l’HTML5test qui passe de 391 à 409 points.

Tout ceci a été rendu possible grâce à l’utilisation du composant WKWebView, introduit par Apple dans iOS 8, où il succède au composant UIWebView. WKWebView offre de créer des navigateurs web aussi rapides que Safari mobile. Il permet également de protéger le butineur contre les plantages, une erreur de rendu n’entraînant plus l’application dans les abysses.

Une mise au point difficile

Toutefois, divers éléments ne sont plus pris en charge par ce nouveau composant, dans des domaines clés, ce qui a posé de nombreux problèmes aux ingénieurs de Google. Il aura donc fallu attendre plus d’un an pour que cette nouvelle mouture de Chrome voie enfin le jour.

Rappelons que les éditeurs souhaitant proposer un navigateur web sous iOS doivent obligatoirement passer par les moteurs de rendu livrés par Apple, la firme de Cupertino interdisant la diffusion d’offres alternatives. Ainsi, Chrome et Firefox s’appuient – sous iOS – sur le WebKit d’Apple et non sur leurs propres moteurs de rendu.

À lire aussi :
37 failles de sécurité corrigées dans Google Chrome 48
Chrome, plus fluide et moins gourmand en ressources
Firefox 44 met les notifications et la sécurité à l’honneur

Crédit photo : © iQoncept – Shutterstock

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur