Chrome, plus fluide et moins gourmand en ressources

Editeurs de logicielsNavigateursPoste de travailProjets
Google Chrome 23 navigateur performances © Google
6 7 Donnez votre avis

L’intégration d’un ramasse-miettes de nouvelle génération dans le moteur JavaScript V8 permet de booster les performances du navigateur web Google Chrome.

Les développeurs de Chrome ont affiné la technologie du moteur JavaScript V8, dont le fonctionnement et les besoins en ressources ont été récemment largement améliorés.

Cette avancée a été rendue possible par l’intégration d’un ramasse-miettes de nouvelle génération au sein du butineur. Le ramasse-miettes nettoie périodiquement l’espace mémoire utilisé par le code JavaScript, en éliminant les références aux données n’étant plus utilisées.

Le nouveau ramasse-miettes agit de façon plus régulière, diminuant ainsi les besoins globaux en mémoire vive. Laisser une session de Gmail inactive pendant deux minutes et demie se traduit par une baisse de 45 % des besoins en mémoire vive par rapport aux précédentes versions de Chrome, indique Google.

Un butineur plus fluide

Le ramasse-miettes se veut également plus intelligent et pourra ainsi interrompre son action afin de préserver la fluidité de fonctionnement du butineur. Le score au test 3D OORT Online grimpe de 33 % grâce à cette seule avancée. Le rendu est visiblement bien plus fluide que précédemment.

Enfin, ce ramasse-miettes sera un atout précieux pour améliorer la fluidité de rendu des vidéos, cible nouvellement désignée par les développeurs de Chrome. Voir à ce propos notre article « Google veut faire de Chrome le champion de la lecture vidéo ».

À lire aussi :
Chrome 48 se pare d’un mode présentation et de notifications
Alerte à la faille critique pour le navigateur Web Google Chrome
Chrome abandonnera Windows XP et Vista en avril 2016

Crédit photo : © Google

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur