Cisco contrôle un tiers du marché de l’infrastructure

CloudDatacentersRéseauxServeurs
2 1 Donnez votre avis

Selon Synergy, le marché des infrastructures (hors stockage) est largement dominé par Cisco, malgré sa relative faiblesse dans les serveurs. Seul HPE vient contester ce leadership.

Le marché de l’infrastructure au sens large pèse environ 80 milliards de dollars à l’année, selon le cabinet Synergy Research. En moyenne, au cours des 4 derniers trimestres, ce marché a connu une croissance de 2,3 %. Mais ce chiffre masque de grandes disparités en fonction des segments. La vente de serveurs pour les datacenters – 33 milliards à lui seul – connaît ainsi une croissance de 2 %. Les switchs Ethernet (24 Md$) progressent eux de près de 4 % tandis que les WLAN se rapprochent du seuil de 5 milliards de dollars en rythme annuel grâce à une croissance de 5 %.

synergyLa situation est en revanche moins enviable pour le marché des systèmes de voix en entreprise (en décroissance de 2 %) ou de téléprésence (-5 %). Ces reculs profitent aux applications de communication unifiée qui connaissent une progression de 5 %. Ce marché approchant les 5 Md$ de chiffre d’affaires à l’année, selon Synergy.

Cisco gagne 1 point en un an… comme HPE

Si on ajoute à ces segments celui des routeurs, Cisco apparaît comme l’acteur dominant avec une part de marché de 33 %, avec une position de leader sur 6 des 7 segments de marché. Et gagne un point par rapport à l’année dernière. Mais l’équipementier réseau reste à la traine sur le principal créneau, les serveurs, où il n’occupe que la cinquième place malgré la percée de ses machines UCS.

HPE apparaît comme le principal rival de Cisco, grâce à sa position de n°1 sur les serveurs. Le fournisseur, né de la récente scission en deux du groupe HP, est également second sur les marchés des switchs Ethernet, des routeurs et des WLAN (grâce au rachat d’Aruba). HPE totalise 18 % de parts de marché au global. Comme Cisco, la société a vu ses parts de marché progresser d’un point en un an.

Le fait que Synergy n’intègre pas le stockage dans sa définition du marché des infrastructures ne permet pas de mesurer, dans ce classement, l’impact qu’aura le rapprochement annoncé entre Dell (n°2 des serveurs) et EMC (n°1 du stockage).

A lire aussi :

HPE, Cisco et Microsoft : les trois leaders de l’équipement des datacenters

Implantation de datacenters : la France est-elle un repoussoir ?

 


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur