Cisco et IBM mettent du Watson dans leurs outils de collaboration

Business IntelligenceCollaborationData & StockageDéveloppeursLogicielsProjets
1 22 Donnez votre avis

IBM et Cisco ont annoncé un partenariat dans le domaine de la collaboration en ligne. Avec l’idée d’améliorer les outils collaboratifs par l’intelligence artificielle.

L’intelligence artificielle embrasse bien des domaines. Y compris ceux auxquels on ne pense pas nécessairement. Comme les outils de collaboration en ligne. C’est dans cet esprit qu’IBM et Cisco annoncent un partenariat autour de Watson, la technologie d’informatique cognitive et d’analytique de Big Blue. Un partenariat concrétisé dans la foulée de celui annoncé, en début de mois, autour de l’Internet des objets (IoT) entre les deux firmes.

Globalement, les deux partenaires vont rendre interopérables leurs outils de collaboration (WebEx et Spark pour Cisco, Verse et Connections pour IBM) dont les interactions seront passées au peigne fin des algorithmes de Watson. Il s’agit avant tout de mieux intégrer les outils d’IBM sur les plates-formes de Cisco afin de réduire les « frictions » dans l’usage des applications, résume Jens Meggers, directeur général de l’unité de technologies Cloud de collaboration chez Cisco, rapportent nos confrères de ZDNet.

Apporter la cognition

Au-delà de cette intégration fluidifiée, le but du partenariat est de mettre l’intelligence artificielle au service des utilisateurs en simplifiant l’usage des outils de collaboration, de la messagerie à la vidéo communication, en passant par l’e-mail, la gestion de l’agenda ou des contacts. « Ce que nous pouvons apporter est la cognition, des modes d’utilisation et des informations contextuelles à des choses comme un partage de calendrier et de documents », déclare Inhi Cho Suh, directeur général des solutions de collaboration chez IBM Analytics, à nos confrères américains. Autrement dit, mieux accompagner l’utilisateur dans ses opérations de communication.

Les premiers produits issus de ce partenariat ne devraient pas apparaitre avant 2017. Les deux firmes préciseront la feuille de développement dans les prochains moins. Cisco et IBM n’ont pas non plus précisé les détails du partenariat, notamment, sous l’angle financier.


Lire également
Olli, le premier véhicule autonome dopé au Watson d’IBM
Pourquoi Watson alarme des salariés du Crédit Mutuel
Christophe Borde, IBM : « réinventer les façons de travailler avec la mobilité »


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur