Cisco préparerait une vague de licenciements massifs

ProjetsRégulationsRéseaux
1 64 Donnez votre avis

Cisco serait sur le point d’annoncer le licenciement de 14 000 de ses employés, soit environ 20 % de ses effectifs dans le monde. Une conséquence de la transition vers le réseau software-defined.

Cisco Systems serait sur le point de licencier pas moins de 14 000 personnes, soit près de 20 % de ses effectifs dans le monde. Nos confrères de CRN, qui dévoilent l’information, expliquent se baser sur les témoignages de multiples sources, restées anonymes. Le géant des réseaux devrait annoncer cette coupe claire dans les prochaines semaines ; elle correspond à la volonté de l’entreprise de transformer son organisation. Aujourd’hui tournée vers la vente de matériels, cette dernière doit accélérer sa transition vers le logiciel.

« Ils ont besoin de compétences différentes pour leur avenir tourné vers le software-defined », analyse une source interrogée par CRN. « En théorie, le marché adressable devrait être plus large et les marges plus élevées, mais la transition vers ces nouveaux marchés demandera du temps », ajoute-t-elle.

Cisco dégraisse en été

Dans le détail, selon les différentes sources, le dégraissage, qui devrait combiner licenciements et plans de départ anticipés à la retraite, toucherait entre 9 000 et 14 000 employés, sur les 73 100 qu’emploie Cisco (selon le décompte transmis à la SEC, le gendarme de la bourse américaine, en avril dernier). Si le chiffre de 14 000 départs se confirme, il s’agirait du plus grand plan de réduction des effectifs de l’histoire du géant des réseaux.

Cisco, qui doit annoncer les résultats de son quatrième trimestre ce soir, après la clôture des marchés boursiers, a pour habitude d’annoncer des licenciements à la fin de son année fiscale, au cœur de l’été. En août 2014, l’entreprise licenciait ainsi 6 000 personnes, soit environ 8 % de ses effectifs. En 2013, ce sont 4 000 employées qui quittaient l’entreprise. Les étés 2011 (6 500 licenciements) et 2012 (1 300) avaient également été marqués par des charrettes. 2015 a fait exception à cette règle, mais la période correspondait à la prise de fonction du nouveau Pdg, Chuck Robbin, nommé en juillet.

A lire aussi :

Cybersécurité : Cisco embarque avec Thales pour séduire les OIV

David Goulden, EMC : « l’alliance avec Cisco n’est pas menacée par l’accord avec Dell »

Cisco booste ses bénéfices… et chouchoute ses actionnaires

 


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur