Cisco part en guerre contre le streaming illégal

Gestion des réseauxRéseauxSécurité
1 7 Donnez votre avis

Cisco a dévoilé sa plateforme SPP, Streaming Piracy Prevention, pour détecter et bloquer les flux vidéo illégaux.

La mode du téléchargement de contenu illégal est un peu passée, les internautes lui préfèrent  le streaming.  Une méthode difficile à endiguer, mais Cisco semble avoir trouvé un moyen pour bloquer les flux vidéo illégaux.

L’équipementier vient d’annoncer le lancement d’une plateforme baptisée Streaming Piracy Prevention (SPP). Elle permet de détecter et de couper les flux vidéo illégaux. Pour cela, Cisco utilise des techniques d’infiltration (forensic) via des marqueurs pour identifier les flux illégitimes en les rapprochant  de la diffusion originale et payante. Concrètement, l’équipementier va demander aux diffuseurs de contenus payant d’intégrer dans leurs offres des bouts de codes. En contrôlant une bonne partie du backbone Internet avec ses solutions réseaux, Cisco a la capacité de détecter ces traces informatiques et de les bloquer.

Un premier partenariat noué

Cisco a noué un premier partenariat avec la société britannique Friend MTS. Cette dernière est spécialisée dans le monde de l’audiovisuel et la protection des contenus et des plateformes. Selon celle-ci, il y aurait actuellement 12 000 plateformes de streaming illégal en HD (1280 x 720) et 10 000 en version simple définition (avec une qualité allant de 15 Mbit/s à 150 Kbit/s).

Le streaming pirate s’est fortement développé ces dernières années. Il a débuté par la rediffusion des rencontres sportives, mais s’est vite étendu à l’ensemble des contenus, séries, émissions, documentaires et bien évidemment films. Il est aussi très difficile de couper le robinet de ses flux illégaux en raison d’une multitude de sources. Certains portails proposent un vrai catalogue parfois gratuit, mais aussi payant (pour obtenir une meilleure qualité). Une concurrence déloyale pour les diffuseurs. Le service SPP de Cisco pourrait intéresser les opérateurs télécoms qui font de la convergence vers les contenus un vrai cheval de bataille. Aux Etats-Unis, AT&T va débourser plus de 85 milliards de dollars pour s’emparer de Time Warner.

A lire aussi :

Cisco muscle sa solution collaborative Spark avec le rachat de Worklife
IoT : Cisco fusionne Jasper au Cloud de Salesforce


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur