Citrix en ordre de bataille pour la migration vers Windows 10

AppsCloudDSIMobilitéOSPCPoste de travailVirtualisation
Microsot Edge - Spartan
1 5 Donnez votre avis

Pour accompagner les entreprises dans la migration vers Windows 10, Citrix met à jour ses solutions de virtualisation et les assortit d’outils dédiés.

Citrix en est persuadé : la migration vers Windows 10 sera, pour les entreprises, l’occasion de renforcer leur stratégie cloud en abordant, au-delà des applications, l’externalisation des environnements de travail et de leur gestion.

En tant que partenaire historique de Microsoft, le groupe américain a une carte à jouer… À condition de pousser l’adoption du nouvel OS en répondant aux principaux enjeux que soulève la transition. Notamment les problématiques de prise en charge des logiciels et données critiques.

C’est précisément la démarche que prône Citrix. Mais son discours ne s’oriente pas tant sur la notion de système d’exploitation que sur celle de plate-forme « universelle ». Un terme que l’on retrouve justement dans la communication de Microsoft pour qualifier ces applications capables de s’adapter à la configuration des appareils sur lesquels elles s’exécutent.

La prochaine version de Citrix Receiver (qui permet d’accéder à des applications ou bureaux virtualisés, respectivement via XenApp et XenDesktop) entrera dans cette catégorie. Ce qui permettra typiquement de gérer le basculement en mode tablette lorsque l’utilisateur d’un PC hybride détachera ou rabattra le clavier.

La disponibilité du nouveau Citrix Receiver ne sera cependant pas effective le jour même de la sortie de Windows 10 (29 juillet 2015), Citrix devant attendre de pouvoir accéder au kit de développement officiel.

Dans l’ADN des applications

Conscient que le modèle économique de Windows 10 – gratuit pour les utilisateurs de Windows 7 et 8.1 en édition Home Basic, Premium et Pro ; plus de détails ici – devrait favoriser son adoption, Citrix vise avant tout les organisations ouvertes au BYOD (« Bring Your Own Device »). C’est-à-dire celles qui tolèrent l’usage, par leurs employés, de leurs équipements personnels à des fins professionnelles, selon ITespresso.

Les directions informatiques ne sont pas pour autant éclipsées. C’est d’ailleurs à elles que s’adresse le logiciel AppDNA, qui sera lui aussi mis à jour pour prendre en charge les spécificités de Windows 10. Objectif de ce service : analyser des applications (classiques ou Web) pour déterminer si elles peuvent fonctionner sur Windows 10 et quelles modifications sont requises sinon. Certains changements peuvent être effectués automatiquement, mais les applications devront parfois être soumises à l’équipe de développement.

Intégrable aux outils App-V et System Center Configuration Management de Microsoft, AppDNA fait théoriquement partie de la gamme de solutions Platinum associées à XenApp et XenDesktop. Citrix le proposera gratuitement pendant un an à ses partenaires (les fameux « Citrix Solution Advisors ») pour assister les clients dans la migration.

Autre annonce faite dans le cadre de la conférence partenaires (WPC 2015) organisée cette semaine par Microsoft : le lancement d’une préversion du Virtual Delivery Agent. Ce composant gère le déploiement d’images système pour Windows 10 via XenDesktop. Les partenaires peuvent dès à présent l’exploiter pour tester la mise en oeuvre d’architectures de bureaux virtuels.

Tout en précisant que la prochaine mouture de XenApp permettra (enfin) de déployer des applications « universelles » avec Windows 10 (impossible avec la sandbox de Windows 8.1), Anandtech assure qu’une nouvelle version des autres produits de Citrix – ShareFile, GoToMeeting… – optimisée pour le nouvel OS sera disponible dès le 29 juillet.

A lire aussi :

Apple, Cisco, Citrix et consorts blacklistés des achats IT étatiques Chinois
Citrix sur la défensive va supprimer 900 emplois
 


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur