Télégrammes : Clés temporaires sur iPhone, Lanceur d’alertes encadré, Bluecoat en bourse, Tor plus sécurisé

JuridiquePolitique de sécuritéRégulationsSécurité
1 2 Donnez votre avis

Essence, train, RER, électricité, les blocages continuent, mais les télégrammes du soir, eux, ont réussi à se libérer.

Des clés de voiture temporaires sur iPhone. Le site Patently Apple a trouvé un dépôt de brevet de la firme américaine qui pourrait s’inscrire dans le projet Titan, lié à la voiture autonome ou plus exactement à une Apple Car. Les rumeurs prédisent une arrivée de ce concept d’ici 2019-2020. L’idée de ce brevet est d’utiliser l’iPhone pour accéder à la voiture. Le terminal pourrait générer une clé qui pourrait intégrer des limitations sur les fonctionnalités de la voiture (vitesse, kilométrage autorisé) ou dans le temps (sur une plage horaire particulière ou à la durée). Si le brevet donne pour exemple une voiture, Apple peut très bien apporter cette technologie à d’autres usages comme la domotique, la santé, etc.

Un cadre pour les lanceurs d’alerte. La commission des lois de l’Assemblée Nationale a adopté une série d’amendements concernant les lanceurs d’alerte dans le cadre du projet de loi du ministre des Finances Michel Sapin, portant sur « la transparence, la lutte contre la corruption et la modernisation de la vie économique ». Ils donnent notamment une définition du lanceur d’alerte : « Toute personne qui a connaissance de manquements graves à la loi ou au règlement, ou de faits porteurs de risques graves, a le droit de communiquer, dans l’intérêt général, les renseignements qui y sont relatifs ». Et d’ajouter : « ce lanceur d’alerte agit de bonne foi, sans espoir d’avantage propre ni volonté de nuire à autrui ». Les amendements prévoient aussi une confidentialité des données le concernant, une protection contre les représailles au plan professionnel, ainsi qu’une avance des frais de procédure.

Bluecoat de retour en bourse. Après être sorti de la bourse en 2012, le spécialiste de la sécurité pourrait faire son retour à la cotation dans les prochaines semaines, croit savoir nos confrères de Business Insider. Propriété du fonds Thoma Bravo pendant un temps, Bluecoat est maintenant entre les mains de Bain Capital (pour 2,4 milliards de dollars). Les documents seraient prêts et l’introduction en bourse pourrait intervenir dès la mi-juin. Le spécialiste de la sécurité avait déjà tâté le terrain en décembre dernier.

Tor renforce sa sécurité. Les responsables du projet Tor travaillent sur une nouvelle façon de générer des nombres aléatoires, technique qui peut aider à mieux sécuriser la prochaine génération de routeurs Onion. Les nombres aléatoires sont essentiels au chiffrement et à la sécurisation des communications. L’idée de Tor est d’avoir un générateur de nombres aléatoires en mode distribué. « Plusieurs ordinateurs collaborent et génèrent un nombre aléatoire unique de telle façon que personne ne peut le prédire à l’avance (même pas les ordinateurs) », précise le projet Tor. La mise en place d’un tel système est complexe, mais les développeurs se sont attelés à la tâche en le testant sur un petit réseau virtuel de 11 nœuds. Une des étapes va constituer à passer à une chaîne de 55 caractères (contre 16 actuellement).


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur