Cloud

Le cloud Microsoft Azure a dépassé le milliard de dollars

azure (crédit photo © HorenkO - shutterstock)
3 2 Donnez votre avis

Le chiffre d’affaires des services de cloud Azure a dépassé le milliard des dollars au cours des 12 derniers mois. Et vient talonner les services en ligne d’Amazon.. bien que les paramètres de calcul diffèrent.

Le club très fermé des milliardaires du cloud compte un nouveau membre dans ses rangs : Microsoft.

Selon un rapport de Bloomberg, qui cite Curt Anderson, directeur financier de la division Microsoft Server & Tools, le chiffre d’affaires d’Azure au cours des douze derniers mois aurait atteint le milliard de dollars.

Dans les traces d’Amazon

Microsoft suit de quelques mois Amazon, dont AWS aurait également franchi la barre du milliard au cours de l’année 2012. Le cloud Amazon avance à un rythme élevé (lire « 2,4 milliards de dollars pour le cloud d’Amazon en 2013 ? »), et Microsoft lui emboite le pas. Avec tous les à côtés d’une guerre dans le nuage, en particulier une guerre des prix (lire notre tribune « Prix du cloud, Amazon accélère quand Microsoft se rapproche… »).

Il faut cependant, nous commençons à en avoir l’habitude, rester prudent sur ces chiffres. En particulier parce qu’ils portent sur des périmètres qui peuvent être différents d’un opérateur à l’autre…

Tout ce qui tourne sur les datacenters de Microsoft

Curt Anderson a ainsi indiqué que le milliard de dollars englobe Azure, mais également « les logiciels fournis aux partenaires », ainsi que « les clients Azure qui utilisent des services pour exécuter des programmes d’entreprise, des sites web et des applications depuis des datacenters de Microsoft plutôt que sur leurs propres serveurs, machines de stockages et personnels. »

Dans ces revenus figurent donc probablement la migration d’Office vers la plateforme SaaS (Software-as-a-Service) Office 365, avec encore peu d’influence sur ce poste de bilan puisque le service de bureautique en ligne n’a été annoncé que récemment. Mais il pourrait rapidement devenir un différenciant, qui plus est pour une fois n’est pas concurrent d’AWS.

Quant au troisième larron, Google Compute Engine, l’annonce du cloud de Google est trop récente – la disponibilité publique de GCE a été annoncée en juin 2012 – pour que les premiers chiffres comparables soient publiés…


Voir aussi
Microsoft Windows Azure : une plate-forme cloud enfin complète