Cloud : Oracle rachète le prestataire DNS Dyn

CloudDSIIAASPAASProjetsRéseaux
3 76 Donnez votre avis

Oracle a annoncé son intention de racheter Dyn, prestataire DNS pour optimiser ses services Cloud. Dyn est aussi connu pour avoir été attaqué par le botnet Mirai.

Décidément Dyn aime bien l’actualité. Oracle vient d’annoncer avoir signé un accord en vue d’acquérir le spécialiste de la performance web et prestataire DNS. Le montant de l’opération n’a pas été divulgué, mais Dyn n’est pas un petit fournisseur de DNS. Il revendique « 3500 clients et optimise 40 milliards d’actions d’optimisation par jour », précise un communiqué de presse. Les clients connus sont Netflix, Twitter, Pfizer, CNBC…

Pour mémoire, Dyn (acronyme de DYnamic Network services) a été fondée en 2001 et repose sur plusieurs travaux de recherche d’étudiants de l’Institut Polytechnique de Worcester. Ces dernières années, la société avait levé 88 millions de dollars auprès de fonds comme North Bridge Venture Partners et Pamplona Capital Management.

Intégration Dyn à Oracle Cloud

Avec cette acquisition, Oracle va intégrer la solution Cloud de Dyn en matière de DNS pour améliorer et étendre son offre Cloud. « Nous allons proposer un seul point d’accès pour notre offre IaaS (Infrastructure as a service) et PaaS (Plateform as a Service) », explique Thomas Kurian, président du développement produit chez Oracle. Pour Kyle York, en charge de la stratégie chez Dyn, « les clients d’Oracle Cloud vont pouvoir accéder à des informations sur la performance Internet qui devraient les aider à optimiser leur coût d’infrastructure, renforcer leurs applications, améliorer leurs revenus web et gérer les risques ».

Dyn s’est aussi fait connaître en octobre dernier après une attaque DDoS particulièrement violente. Elle a bloqué pendant quelques heures plusieurs sites aux Etats-Unis comme Netflix, Twitter ou Spotify. L’origine de l’attaque est un botnet nommé Mirai et qui a été créé pour enrôler plusieurs centaines de milliers d’objets connectés (principalement des caméras de surveillance). La semaine dernière, un spécialiste de la sécurité a indiqué que cette offensive avait été menée par un gamer mécontent contre Playstation Network.

A lire aussi :

Dyn submergé par un botnet de 100 000 objets connectés

Oracle fait le coq dans le Cloud : « la domination d’AWS est terminée »

dark web-data © bitglass

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur