Le Cloud en moteur des résultats d’Oracle

CloudGouvernanceRégulations
2 18 Donnez votre avis

La transformation d’Oracle se poursuit, avec une montée rapide des activités Cloud. Elle arrive tout juste à compenser la baisse des autres branches de la société.

Oracle vient de livrer les résultats de son dernier trimestre d’activité. La société rate les objectifs des analystes sur le chiffre d’affaires, mais les bat – de peu – sur le bénéfice par action.

Le chiffre d’affaires se fixe ainsi à 9,03 milliards de dollars, contre 9,11 milliards de dollars attendus par les investisseurs. Un CA stable sur un an. Pas de croissance donc pour Oracle. Le bénéfice net perd du terrain à 2 milliards de dollars. Soit un recul de 8 % sur un an. En données corrigées (ne prenant pas en compte certaines opérations exceptionnelles), le bénéfice net par action cède 3 % sur un an, à 61 cents. Contre 60 cents attendus par les analystes.

Tout ceci vaut à l’action de perdre 2,15 % dans les échanges hors séance (à 39,98 dollars), à l’heure où nous écrivons ces lignes.

Transformation vers le Cloud en cours

Les activités historiques de la firme cèdent toutes du terrain. Les ventes de logiciels baissent de 4 %, à 6,12 milliards de dollars. Le hardware chute de 10 %, à 1,01 milliard de dollars. Enfin, les services sont en repli de 2 %, à 844 millions de dollars.

Bonne nouvelle, les activités Cloud sont en très forte hausse et arrivent donc à compenser les baisses constatées sur les autres branches d’activité. Elles progressent de 62 %, pour atteindre les 1,35 milliard de dollars sur le trimestre.

À lire aussi :
10 questions sur Oracle (quiz)
Résultats : Oracle soutenu par ses activités Cloud
Oracle corrige les failles de ses produits… et de Java

Crédit photo : © Katherine Welles – Shutterstock.com

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur