Cloud, SDS et convergence redistribuent les cartes du stockage

CloudData & StockageStockage
6 11 Donnez votre avis

Sur le marché du stockage, IDC constate un déplacement des investissements des entreprises vers le Cloud, le SDS ou le stockage flash. Côté palmarès, EMC domine toujours, HP revient sur le leader, IBM et NetApp chutent.

Les derniers chiffres d’IDC sur le marché du stockage livrent plusieurs enseignements. En premier lieu, le marché global a connu un rebond d’activité (+2,1%) avec un revenu total pour le second trimestre de 8,8 milliards de dollars. Dans le détail, le stockage externe participe à hauteur de 5,7 millions de dollars (en retrait de 3,9% sur un an). En matière de capacité, les constructeurs ont livré 30,7 exaoctets sur le trimestre, soit une hausse de 37% sur un an.

Autre leçon, les entreprises profitent des renouvellements de contrats pour envisager la bascule vers des technologies de stockage plus évoluées, comme le Cloud, les systèmes intégrés, le SDS (software defined storage) et la flash, souligne Eric Sheppard, directeur de recherche chez IDC Storage. Dans les faits, les ventes de solution de stockage sur serveur progressent de 10% sur un an à 2,1 milliards de dollars. De même, les ventes des ODM (marques blanches) ne cessent de grimper pour atteindre le milliard de dollars (+25,8%). Ils vendent directement aux fournisseurs de Cloud qui sont à la recherche de solutions de stockage matures à des coûts plus maîtrisés.

EMC en patron, IBM et NetApp concurrents dans la chute

En matière de chiffre d’affaires, le marché est toujours dominé par EMC, qui perd un peu de parts de marché à 19,2% contre 20,4% en Q2 2014. HP arrive en seconde position avec une progression de ses revenus de 8,7% sur un an et une part de marché à 16,2%, un point de plus qu’il y a un an.

En troisième position, on retrouve Dell qui conforte sa place sur le podium, malgré un léger repli au second trimestre. Les revenus d’IBM dans le stockage chutent lourdement (-28,9%) et sa part de marché recule, mais paradoxalement la firme d’Armonk ravit la 4ème place du marché à l’autre grand perdant, NetApp. Ce dernier voit son chiffre d’affaires baisser de près de 20% et sa part de marché descendre à 7%, contre 8,8% un an auparavant.

stockage IDC Q2 2015

Sur le stockage externe, le classement porte aussi EMC en tête, IBM et NetApp suivent mais avec un recul de leur chiffre d’affaires et de leur part de marché. HP reste en embuscade en talonnant les deuxième et troisième avec des parts de marché de 10,5% (contre 11.1% et 10.9% pour ses prédécesseurs).

A lire aussi :

Microsoft multiplie par 32 la capacité de stockage d’Azure Backup
Silicon Valley Tour : Un stockage toujours plus logiciel et objet.

Crédit Photo : Wavebreakmedia-Shutterstock

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur