Colt veut interconnecter 560 datacenters dans le monde

CloudDatacentersOperateursRéseaux
1 10 Donnez votre avis

Colt lance DCNet, une offre d’interconnexion de datacenters pour simplifier le développement à l’international de ressources réseau des entreprises.

Elargir le choix des datacenter et leur localisation régionale, telle semble être l’ambition affichée par Colt qui annonce le lancement de DCNet. Cette nouvelle offre s’inscrit comme une solution d’interconnexion entre datacenters. Elle ouvrira, a une échéance non encore précisée, l’accès à 120 opérateurs de centres de calculs en Europe et en Asie, et à 560 datacenters « neutres » de Colt et de fournisseurs tiers dans le monde.

L’Europe en priorité

Colt ambitionne notamment de connecter entreprises et autres prestataires de services en moins de 5 jours avec des liaisons évoluant entre 100 Mbit/s et 10 Gbit/s sur des sites stratégiques pour leurs activités. Les entreprises qui nécessitent l’usage de grandes quantités de données et la vélocité de leurs accès sont les principales cibles de DCNet. A commencer par les secteurs des médias, des marchés financiers et du Cloud computing.

Dans un premier temps, l’offre se concentrera sur 48 datacenters en Europe. Amsterdam, Bruxelles, Francfort, Londres, Madrid, Paris et Zurich s’inscriront comme les pôles prioritaires de l’offre avec, d’ici fin juin, un déploiement attendu sur les principaux centres de Paris, Londres et Francfort. S’y ajouteront 75 sites du réseau Colt en Asie, une région où le fournisseur de services d’hébergement a renforcé ses activités avec l’acquisition de KVH, une entreprise de services IT et communications intégrés basé à Tokyo et qui rayonne à Hong Kong, Séoul et Singapour. L’ensemble de l’infrastructure d’interconnexion apporté par DCNet sera disponible « dans les mois à venir », indique Colt sans autres précisions calendaires.

Couvrir la demande en bande passante

Avec sa nouvelle offre, le spécialiste britannique des services de réseau anticipe les futurs besoins de bande passante et de trafic grandissant qui, selon Cisco, atteindra les 8,6 zettaoctets (8,6 milliards de Go) en 2018 contre 3,1 Zo en 2013. En proposant un large réseau de centres de calcul aux entreprises, Colt leur ouvre la porte à une modulation souple de la répartition de leur trafic et une gestion simplifiées des contrats et niveaux de SLA.

« Il est évident qu’aujourd’hui les entreprises se focalisent sur leur cœur de métier et font confiance à leur infrastructure, commente Zhongmin Guo, responsable Strategy et Business Development, Network Services chez Colt.. Parmi leurs priorités : migrer et adopter des applications cloud ou encore faire évoluer leurs dispositifs de reprise d’activité après sinistre et assurer ainsi la pérennité de leurs activités dans le respect des réglementations locales. » Autant de besoins que le fournisseur entend couvrir avec DCNet.


Lire également
Datacenters : fusions et acquisitions pour la conquête de l’Europe
Sauvegarde cloud et PRA européen pour Colt
Michel Calmejane, Colt : « Je suis 100 % sûr qu’Orange respecte la loi sur les écoutes »

crédit photo : Rawpixel – shutterstock

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur