Contenus : Orange lorgne sur Canal+

OperateursRéseaux
Orange Hello 7 novembre 2013, Stéphane Richard
0 0 Donnez votre avis

Stéphane Richard ne cache pas son intérêt pour Canal+ qui permettrait à Orange de contrer l’offensive SFR dans la guerre des contenus.

Orange va-t-il racheter Canal+ ? Si l’occasion se présentait, l’opérateur historique n’hésiterait pas à s’y intéresser, a laissé entendre Stéphane Richard en marge de la conférence de presse donnée au Maroc alors que sa filiale locale Meditel est rebaptisée Orange. « Si Canal+ était à vendre, c’est certain qu’Orange s’y intéresserait », a déclaré le responsable selon des propos rapportés par Les Echos.

Pour l’heure, le sujet n’a pas lieu d’être, donc. Vincent Bolloré, président du conseil de surveillance de Vivendi, maison mère du groupe audiovisuel, n’a pas émis l’intention de se séparer de la chaîne cryptée. Néanmoins, le rapprochement entre les deux acteurs est dans l’ère du temps alors que Altice, maison mère de SFR, investit massivement dans les contenus.

Contrer SFR

SFR s’est en effet lancé dans une concurrence frontale de Canal+, en plus de ses activités télécoms. Au fil des acquisitions (BFM TV) et accords (le dernier en date passé avec Discovery Communications et NBCUniversal International), l’opérateur au carré rouge dispose aujourd’hui d’une vingtaine de chaînes dans son bouquet à travers quatre thématiques (sport, information, documentaires, fiction). Il a également lancé des offres satellite, couvrant tout le territoire, et Web (OTT) sur PC.

De leur côté, Orange et Canal+ sont déjà partenaires commerciaux (l’opérateur commercialisant le bouquet de la chaîne cryptée). Et, au-delà de la France, ils sont présents en Pologne et en Afrique. Ils viennent d’ailleurs d’approfondir leurs liens sur ce territoire. Selon le quotidien économique, les deux groupes viennent de répondre ensemble à un appel d’offre pour diffuser la TNT en Côte d’Ivoire. Une initiative qui devrait être amenée à se renouveler, selon Bruno Mettling, patron Afrique et Moyen-Orient d’Orange.

Pas à l’ordre du jour

Des bruits de couloir n’ont cessé de circuler ces derniers mois sur le rapprochement des deux entreprises. Challenges évoquait, fin août, un accord secret selon lequel Orange prendrait 20% dans le capital de Canal+. Information fermement démentie par l’opérateur. Parallèlement, Stéphane Richard s’est intéressé à Telecom Italia, dont Vivendi est l’actionnaire principal. De quoi alimenter les hypothèses sur un rapprochement entre les deux groupes qui permettrait de contrer l’offensive SFR tout en consolidant leurs positions à l’international. Mais ce n’est pas à l’ordre du jour, a assuré le PDG d’Orange. Pas encore…


Lire également
Déploiement 4G : SFR dépasse Orange sur le nombre de sites autorisés
Nouvelle charge judiciaire en vue contre SFR
Résultats : Orange poursuit sa progression au 3e trimestre


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur