Corée: les fournisseurs de RFID se frottent les mains

Régulations
0 0 Donnez votre avis

La chute des prix profite aux fabricants coréens. Ils remportent marchés sur marchés…

Comme le souligne Andy Bae, analyste chez ABI Research,

« le marché de la RFID sud-coréenne change progressivement puisque de très grands acteurs tels que Samsung Electronics et LORS Industrial Systems augmentent fortement leurs capacités de production de masse ». « Qui plus est, la concurrence mondiale fait chuter le prix des étiquettes, ce qui permet aux fabricants coréens de profiter de cette tendance pour proposer des prix particulièrement attractifs à la clientèle mondiale ». La forte progression de ce marché est également due aux nombreux projets de coopération en matière de recherche-développement, coopération conclue avec les instituts de recherche gouvernementaux de Corée du Sud. C’est d’ailleurs grâce à cette initiative gouvernementale en faveur du développement technologique, que les services RFID nationaux ont joué un rôle vital pour permettre l’adoption massive de la RFID. Ces projets ont débuté en 2005 et ont été plus particulièrement déployés dans les secteurs suivants : opérations manufacturières, logistique, biens de consommation, défense, expéditions et transport. À noter toutefois que c’est le marché de la logistique qui a connu le plus fort taux d’adoption. « En 2005, le segment du tag HF, qui représentait 60 % du marché, tirait la croissance. Cette année, de nombreuses entreprises privées adoptant la la RFID, ce sont désormais l’UHF et les micro-ondes qui tirent le marché ».


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur