CoreOS pousse Kubernetes et etcd en mode as a service

CloudData & StockageDatacentersDéveloppeursDSIIAASLogicielsOpen SourceOrchestrationProjets

CoreOS a présenté des évolutions de son offre d’orchestration des conteneurs, Tectonic. Parmi elles, on trouve du Kubernetes et etcd as a service.

Dans la technologie de conteneurisation des applications Docker fait office d’incontournable. CoreOS a bien tenté de contrer cette ascension fulgurante (avec Rocket), mais a réorienté sa stratégie dans l’orchestration et le management des conteneurs et des clusters. Lors de sa conférence utilisateur, Alex Polvi, CEO du groupe a présenté les dernières innovations de l’offre Tectonic qui passe en version 1.6.4.

Une plus grande intégration de Kubernetes

Cette solution donne la capacité aux entreprises de déployer et de gérer en amont la dernière itération de Kubernetes sur différents environnements (bare metal, cloud public, privé ou hybride). Kubernetes est l’outil d’orchestration des clusters de conteneurs devenu incontournable. Il s’agit à l’origine d’un projet poussé par Google. Concernant l’introduction par CoreOS d’un mode as a service de Kubernetes, le dirigeant précise dans un blog que « vous pouvez mettre à jour votre cluster sans interruption de service, via des commandes intelligentes, en un clic ou de manière automatisée ».

Une automatisation des tâches pour etcd

Dans le même temps, la dernière mise à jour de Tectonic inclut « etcd as a service ». Créé par CoreOS, etcd est un magasin de stockage clé-valeur en haute disponibilité, distribué et résilient. Son but est de partager des données entre toutes les instances de CoreOS, pour peu qu’elles utilisent etcd. Ce système permet aux entreprises de stocker des données dans un cluster. Au sein du etcd as a service, on trouve, en version beta, l’opérateur etcd, une version automatisée du etcd manuel. Cet opérateur va gérer la mise à l’échelle, les pannes, et les mises à jour de la distribution.  A noter que dans Tectonic 1.6.4, Container Linux Operator est intégré par défaut. Ce service automatise les mises à jour du système d’exploitation et il est nativement compatible avec Kubernetes.

A lire aussi :

Avec Torus, CoreOS distribue du stockage persistant aux conteneurs

Avec Clair, CoreOS scrute les failles de sécurité des conteneurs

Crédit Photo : Donvitorio-Shutterstock

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur