Coup de boost pour Firefox sur les machines multicœurs

NavigateursPoste de travail

Le navigateur web Firefox 54 pourra utiliser jusqu’à 5 threads en standard. Avec à la clé une meilleure utilisation des ressources processeur.

La Fondation Mozilla livre aujourd’hui le navigateur web Firefox 54 pour Windows, macOS, Linux et Android.

Cette mouture progresse dans le secteur du multithreading, avec le support de quatre threads pour le rendu des pages web (et un cinquième pour l’application elle-même). Si nous restons loin des solutions « un thread par onglet » proposées par les autres offres, Firefox devrait dans la pratique exploiter plus efficacement les ressources des machines modernes.

L’approche choisie par les développeurs permet de proposer une charge mémoire moins importante qu’avec les butineurs utilisant un processus par onglet. Sous Windows, macOS ou Linux, Firefox est systématiquement le navigateur web demandant le moins de RAM, assure Mozilla. Lors de tests effectués sous Windows 10, Firefox a consommé 600 Mo de RAM (850 Mo en version 64 bits). Contre 1350 Mo pour Edge et 1500 Mo pour Chrome. Un écart important.

Mise à jour à appliquer d’urgence

Firefox 54 corrige également 25 failles de sécurité, dont 4 sont critiques. Ces dernières permettront donc potentiellement à un pirate de prendre le contrôle de la machine des utilisateurs de Firefox à distance. Autant dire que la mise à niveau du butineur devra être réalisée sans tarder.

Selon StatCounter, Firefox est toujours le second navigateur web du marché en France sur les trente derniers jours, avec 22,2 % de parts de marché. Contre 51,1 % pour Google Chrome.

À lire aussi :
Rififi entre les services Microsoft et Firefox
Firefox 53 réduit les crashs de 10 %… sous Windows
Edge confirme sa supériorité en mobilité face à Chrome et Firefox

Crédit photo : © CL

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur