Croissance molle en vue pour les ventes de smartphone jusqu’en 2021

MobilitéSmartphones

Selon IDC, le marché mondial des smartphones connaîtra une croissance moyenne annuelle autour de 3% au cours des prochaines années. Toujours mieux qu’en 2016.

Les ventes de smartphones devraient progresser de 3,4% en moyenne par an jusqu’en 2021, avance IDC. Selon les estimations du cabinet d’études, plus de 1,74 milliard de terminaux auront été distribués dans le monde d’ici 4 ans. Contre 1,52 milliard prévus pour 2017 qui devrait connaître une croissance de 3%, en léger rebond par rapport aux 2,5% constatés en 2016. On restera néanmoins loin des 2 milliards avancés il y a quelques années.

« 2016 a été une année intéressante pour les smartphones avec des marchés à forte croissance et d’autres marchés matures comme les États-Unis et la Chine qui ont dépassé les taux de croissance mondiale, commente Ryan Reith, vice-président en charge des études sur les terminaux mobiles chez IDC. Pour les années à avenir, nous continuons de croire que plusieurs facteurs permettront au marché des smartphones de retrouver une partie de son élan. » D’abord parce que la moitié de la population mondiale n’est toujours pas équipée de smartphones et que des pans entiers de marchés en Afrique-Moyen Orient, Europe centrale et de l’Est, voire en Asie du Sud-Est, restent à couvrir. Ensuite, une large portion de la base équipée en appareils d’entrée de gamme devrait renouveler leur téléphone avec l’espoir de bénéficier d’une meilleure expérience utilisateur. « La consommation des médias, le jeu, la réalité virtuelle/augmentée et la connectivité constante sont les moteurs de cette tendance », assure l’analyste. Ajoutons que l’arrivée de la 5G en 2020 devrait également amorcer le renouvellement d’une partie du parc.

2018, une année très attendue

IDC pense ainsi que, au cours de la période prévisionnelle, l’année 2018 devrait être la plus dynamique avec une croissance annuelle de 4,5%. Laquelle retomberait à 2,9% en 2021. 2018 devrait notamment profiter de la guerre que se livrent les constructeurs sur les terminaux haut de gamme. Si celle-ci est actuellement dominée par Samsung avec les Galaxy S8 et S8+, Apple pourrait bien annoncer le plus gros lancement de l’année, voire de la décennie, alors que la firme marquera prochainement le dixième anniversaire de l’iPhone, probablement en septembre. Bref, malgré la montée de la demande pour les terminaux à bas prix, le haut de gamme continuera d’occuper une place importante dans l’industrie, avance IDC.

La répartition du marché entre les terminaux Android et ceux d’Apple ne variera que modérément. L’OS de Google devrait occuper 85,5% du marché mondial en 2021 contre 85,1% en 2017. Aux dépend d’Apple qui passera de 14,7% cette année à 14,5% dans 4 ans. Ce qui ne l’empêchera pas de vendre plus de terminaux (252,1 millions contre 223,6) affichant ainsi une croissance en volume de 3,2%. Contre 3,6% pour Android qui aura équipé près de 1,5 milliard de terminaux notamment entrainés par la demande du Moyen-Orient et l’Afrique (avec 10% de croissance attendue). Ce sera néanmoins au prix d’une baisse du coût d’achat moyen qui tombera à 198 dollars par appareil. Ce qui ne risque pas d’arriver à Apple.

 


Lire également
2 milliards de terminaux sous Android !
Samsung repasse en tête des ventes de smartphones sur Q1 2017
Mark Zuckerberg (Facebook) envisage un monde sans smartphones

crédit photo © Maxx-Studio – shutterstock

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur