En difficultés, Cyanogen Inc. pourrait abandonner son OS mobile

Editeurs de logicielsMobilitéOS mobilesProjets
8 2 Donnez votre avis

Cyanogen Inc. va mal. En manque de clients, la société opte pour l’élimination d’une partie de son personnel, celle dédiée aux activités OS mobile et Open Source.

Selon plusieurs sources, Cyanogen Inc. n’arrive plus aujourd’hui à assurer sa croissance. La société se serait séparée de 20 % de ses effectifs.

30 des 136 salariés de Cyanogen Inc. auraient fait les frais de cette restructuration, qui toucherait en priorité les développements Open Source. La rupture avec la communauté CyanogenMod pourrait même être totale. Une bien mauvaise stratégie pour une société s’appuyant sur une solution Open Source. En se coupant de sa base, c’est en effet sa matière première qu’elle élimine.

Il se murmure même que l’OS mobile de la société serait purement et simplement abandonné, au profit des seules applications créées en interne. Un mouvement initié par le nouveau COO de la société, Lior Tal, issu de Facebook.

Un exemple malheureusement classique de gestion ratée d’une start-up à fort potentiel : levées de fonds massives ; embauche à prix d’or de cadres exécutifs de grandes sociétés ; abandon par ces derniers de l’activité initiale de la start-up, au profit de marchés potentiellement plus porteurs.

Que va dire Lenovo ?

Gageons que les constructeurs qui ont fait confiance à Cyanogen Inc. ne vont guère apprécier ce changement de cap. Nous y trouvons pourtant de grands noms, comme ZUK, filiale de Lenovo, ainsi que des acteurs montants, comme Wileyfox, YU et BQ. Ce n’est pas la première fois que la société se permet de telles libertés avec ses clients. Ainsi, le partenariat avec OnePlus avait été stoppé de façon brusque par Cyanogen Inc. au grand dam du constructeur.

Selon Android Police, la société n’a guère pris de gants avec ses employés (même vu du côté des Américains, pourtant habitués aux procédures de licenciement expéditives). Certains employés ont été invités à rester chez eux vendredi dernier. Ceux qui se sont présentés au travail étaient les salariés mis à la porte, appelés un à un, ou parfois même en groupe.

À lire aussi :
Première release pour CyanogenMod 13, le clone d’Android 6.0
Avec Mod, Cyanogen amplifie l’intégration entre OS et apps
Le Zuk Z2 de Lenovo accessible aussi sous Cyanogen OS


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur