AI : des machines de la Darpa s’affrontent à la Defcon

LogicielsM2MProjetsRéseauxSécurité
1 27 Donnez votre avis

Sept machines capables d’identifier et corriger des failles de logiciels en temps réel s’affronteront en finale du Cyber Grand Challenge. Le concours est organisé par la Darpa lors de la Defcon 24.

Selon l’Agence américaine pour les projets de recherche avancée de défense (Darpa), la résolution humaine d’une faille, de sa découverte au déploiement d’une solution, peut prendre un an. Un délai long qui laisse toute latitude aux hackers pour exploiter des vulnérabilités. Souhaitant réduire drastiquement ce délai grâce à l’intelligence artificielle, la Darpa organise le Cyber Grand Challenge, dont la finale aura lieu à Las Vegas, le 4 août 2016, lors de la conférence de cybersécurité Defcon.

Sept machines s’affrontent

Sept équipes américaines (CSDS, Deep Red, Disekt, ForAllSecure, Shellphish, Techx, CodeJitsu) ont été sélectionnées et financées pour la finale. Chaque équipe a eu pour mission de programmer l’ordinateur haute performance confié et assemblé par la Darpa. Leur but : trouver et corriger des failles (inconnues jusqu’au concours), sans exploiter les vulnérabilités des machines rivales…

Une fois la finale lancée début août, l’intervention humaine ne sera plus autorisée. La Darpa veut ainsi démontrer qu’il est possible d’automatiser les processus de cyberdéfense avec des machines capables de « découvrir, comprendre et corriger des failles de logiciels en temps réel, et sans assistance ».

Et le jeu en vaut la chandelle ! L’équipe la plus performante remportera un prix de 2 millions de dollars, la deuxième empochera 1 million de dollars et la troisième 750 000 dollars.

Lire aussi :

Télégrammes : Tim Cook en Chine; 6 failles OpenSSL; Prédire les cyber-attaques
La Darpa veut des systèmes logiciels inaltérables pendant 100 ans


Auteur : Ariane Beky
Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur