Data viz : Tableau Software adopte le langage naturel

Bases de donnéesBig DataBusiness IntelligenceData & StockageDataviz

Tableau Software a mis la main sur ClearGraph, une start-up qui a développé une technologie d’interrogation de base de données en langage naturel.

Tableau Software, spécialiste de la visualisation de données, a annoncé l’acquisition de la start-up ClearGraph.

Celle-ci a développé une technologie de requête par langage naturel pour extraire les données d’une base d’une manière simple  et performante, pour l’utilisateur. Tableau entend intégrer cette technologie dans ses solutions.

« Les requêtes en langage naturel faciliteront l’interaction avec Tableau qui deviendra alors accessible au plus grand nombre, qu’il s’agisse d’un cadre ayant besoin de réponses rapides ou d’un utilisateur en déplacement qui souhaite obtenir une réponse sur son mobile, commente François Ajenstat, Directeur produit chez Tableau.

« Cette acquisition est pleine de sens car ClearGraph a la même mission que nous et les mêmes projets d’innovation dans l’analyse conversationnelle. »

Tableau fournit en effet des tableaux de bord qui simplifient l’analyse des données sous forme graphique (dataviz) mais aussi de les partager, publiquement ou non.

A base de Knowledge Graphs

ClearGraph a été fondé en 2014 à Palo Alto en Californie par l’entrepreneur Andrew Vigneault et le designer Ryan Atallah (photo d’illustration), rejoint par Alex Djalali, diplômé de Stanford et spécialisé en linguistique informatique.

Avec une équipe d’ingénieurs, ce dernier été chargé de développer le produit qui permet de formuler des requêtes de manière intuitive sous forme de conversation, un peu à la manière d’un chatbot.

Par exemple : « Total des ventes par client ayant acheté des produits à New York » et de les filtrer par « commandes des 30 derniers jours ».

Pour ce faire, ClearGraph stocke des données sémantiques dans des « Knowledge Graphs », une base de connaissances issues de diverses sources. Une technologie utilisée depuis 2012 par Google dans son moteur de recherche.

« [Les Knowledge Graphs] peuvent accumuler des connaissances et acquérir une meilleure compréhension au fil du temps, précise la start-up. Aucune formation technique n’est requise pour accéder aux données et les analyser avec ClearGraph, car le système peut prédire les intentions des utilisateurs grâce au langage naturel. »

ClearGraph compte plusieurs centaines d’entreprises clientes dont quelques grands comptes du Fortune 500, néanmoins non référencés.

Intégration dans Tableau

« Nous prévoyons intégrer notre technologie dans la plate-forme de Tableau pour fournir des expériences d’interrogation intelligentes et conversationnelles à un public beaucoup plus large, précise Ryan Atallah sur le blog de l’entreprise. « Ce partenariat nous permettra de nous concentrer sur l’extension et l’amélioration de notre technologie, tout en tirant parti du réseau et des ressources de Tableau pour mieux servir les entreprises à travers le monde. »

Les plus de 61 000 clients de Tableau dans le monde pourraient donc prochainement bénéficier d’une nouvelle interface de requête.

Le montant de l’opération n’a pas été dévoilé. Jusqu’alors, ClearGraph était soutenu par une poignée d’investisseurs : RRE Ventures, Accel Partners, Gretcroft et Great Oaks Venture Capital.


Lire également
TravelPlanet mise sur Tableau pour offrir l’analytique à ses clients
La Poste : le Big Data pour optimiser le tri du courrier
Edouard Beaucourt, Tableau : « nous misons sur la multiplicité des sources de données »


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur