Database : Oracle déjà dans une logique purement Cloud

Bases de donnéesCloudData & StockageDSIProjets
1 42 Donnez votre avis

Oracle va réserver dans un premier temps la mise à jour de sa base de données aux clients Cloud. Une stratégie visant à pousser les utilisateurs on-premise à migrer.

Oracle a de grandes ambitions dans le Cloud et escompte devenir le leader dans ce domaine. Au risque parfois de bousculer un peu ses clients traditionnels. Dernier exemple en date, la prochaine mise à jour de Database 12.2, l’offre base de données d’Oracle, ne sera disponible que pour la version Cloud. Les utilisateurs de la base de données en mode on-premise ne pourront donc pas bénéficier des nouvelles fonctionnalités.

Une décision confirmée lors d’une présentation à un groupe d’utilisateurs d’Oracle à Glasgow, rapporte nos confrères de The Register. Penny Avril, vice-président et responsable produit, a expliqué que la mise à jour de Database serait disponible sur une base « Cloud first » au second semestre 2016. Mais la mise à jour devrait être étendue à « l’ancien monde », sans toutefois donner de date.

Booster les activités Cloud

Cette politique de migration à marche forcée vers le Cloud monte en puissance. A tel point que la semaine dernière, une étude de Gartner montre que le « No Cloud » devrait quasiment disparaître en 2020. Dans les raisons de cette disparition, il y a notamment la bascule des éditeurs d’une logique de « Cloud first » à « Cloud Only ». Un moyen de confirmer les bons résultats financiers de l’activité Cloud des sociétés.

Mais ces résultats sont contestés. Steve Ballmer chez Microsoft les a qualifiés de « bullshit ». Chez Oracle, deux plaintes portent sur l’activité Cloud. Une ancienne salariée accuse la firme de Redwood Shores d’avoir bidonné le chiffre d’affaires dans le Cloud.  Les actionnaires se rebiffent également sur ce sujet en déposant une action collective estimant que les dirigeants de l’entreprise ont fait des « déclarations fausses et trompeuses concernant les politiques commerciales, opérationnelles et de conformité » de l’entreprise.

A lire aussi :

Oracle Digital Mission : une immersion en mode start-up et numérique

Oracle solidifie son Cloud pour la construction avec Textura

Crédit photo : Julien Eichinger – Fotolia

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur