Cloud : IBM Softlayer ouvre son premier datacenter en Afrique

CloudDatacentersDSIIAASProjets
4 61 2 commentaires

IBM/SoftLayer étoffe son réseau de datacenters avec un nouveau site installé en Afrique du Sud, et créé en partenariat avec Vodacom et Gijima.

IBM ouvre son premier datacenter Cloud en Afrique, une région où la firme est présente depuis 1939 (1920, au travers de partenaires). Ce continent risque fort de devenir stratégique dans les années à venir, mais demeure malgré tout le grand oublié du monde IT.

Ce nouveau datacenter est installé à Johannesburg, en Afrique du Sud. Un choix logique, la couverture de l’Afrique du Nord pouvant (pour le moment) être assurée par les datacenters européens. Le datacenter de Johannesburg a été mis en place en partenariat avec l’opérateur télécoms Vodacom et le spécialiste sud-africain de l’IT Gijima.

Il permettra d’accéder à l’ensemble des services Cloud de Big Blue, ainsi qu’à des offres SAP. L’accord entre IBM et SAP a en effet été renforcé, afin de favoriser le basculement de workloads d’entreprise critiques vers des infrastructures Cloud hébergées.

46 datacenters sur 5 continents

Avec ce nouveau site, l’infrastructure Cloud d’IBM/SoftLayer monte en puissance, et affiche un nombre croissant de datacenters et de points de présence réseau, répartis sur cinq des six continents. Au total, IBM explique disposer d’un total de 46 datacenters Cloud.

La présence de Big Blue est bien évidemment plus marquée en Europe de l’Ouest et en Amérique du Nord (fort logiquement, les datacenters de la firme ne sont pas présents en Antarctique).

IBM datacenters

À lire aussi :
IBM – SoftLayer renforce sa présence au Brésil, avec un second datacenter
IBM ouvre les portes de son datacenter SoftLayer en Allemagne
IBM / SoftLayer ouvre un datacenter en Italie

Crédit Photo : mathiasmeisenthal-shutterstock

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur