Datacenters : Equinix s’empare de Telecity pour contrer Interxion

CloudDatacentersRégulations
9 78 Donnez votre avis

La consolidation du marché des datacenters est en marche en Europe. Equinix vient de remporter un manche en s’emparant de Telecity et empêche au passage le rapprochement avec Interxion.

La course à la taille et au leadership sur le marché européen de la colocation de centres de calcul a tourné à l’avantage d’Equinix. La société américaine vient en effet d’officialiser la proposition de rachat de la firme britannique Telecity pour la somme de 2,35 milliards de livres (3,28 milliards d’euros). Sur le plan financier, pour chaque action Telecity Group, Equinix propose 572,5 pences, ce qui représente une prime de 27,3%. A l’issue de l’opération prévue au premier semestre 2016, les actionnaires de Telecity détiendront 10,1% du capital de la nouvelle entité.

Le président de Telecity Group, John Hughes, a indiqué dans un communiqué « recommander la combinaison entre Telecity et Equinix à nos actionnaires ». Il ajoute avoir « examiné attentivement toutes les options et le conseil d’administration estime que cette offre est convaincante, en donnant des opportunités pour les clients, les salariés et les actionnaires ».

Le marché européen en ligne de mire

Les options dont parlent John Hughes étaient notamment la fusion entre Telecity et Interxion, pour un montant de 2,2 milliards de dollars (1,9 milliard d’euros). Ce rapprochement aurait créé un leader européen empiétant sur les positions d’Equinix. En rachetant Telecity, ce dernier torpille ce projet de réunion et en profite pour asseoir un peu plus sa dominance sur le marché européen.

Une étude du cabinet Research 421 montrait que le marché du datacenter était en pleine ébullition en raison de plusieurs éléments : contraintes réglementaires, forte demande pour des datacenters de haute qualité, problématique de latence et éléments différenciant comme la connectivité, les services, la maîtrise de la consommation énergétique. La conquête du marché européen est devenue stratégique. Il y a aujourd’hui 27 millions de m² d’espace opérationnel dans les datacenters en Europe. Equinix en revendique 5,3 %, Telecity Group 3,7 % et Interxion 3,1 %. Le regroupement Equinix/Telecity va disposer de 9 % de la surface opérationnelle contre 7 % pour l’entité Telecity/Interxion. Le territoire européen représente 42 % de l’ensemble des datacenters (3 796) référencés par le cabinet d’analyse.
A lire aussi :

Datacenters : Data4 se refinance pour accélérer ses développements

Mesosphere embarque Kubernetes dans son OS pour datacenter

Crédit Photo : Oleksyi Mark-Shutterstock

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur