Pas d’effet Windows 10 pour les ventes de notebooks ?

OSPCPoste de travail
Ultrabook HP Spectre XT - connectique
7 7 Donnez votre avis

L’arrivée de Windows 10 ne devrait pas provoquer une hausse sensible des ventes d’ordinateurs portables. En cause, un dollar trop fort et la mise à jour gratuite des anciens PC.

Les industriels taïwanais, qui fournissent une grande majorité des constructeurs de PC, indiquent que les ventes d’ordinateurs portables pourraient se montrer assez décevantes au cours du second semestre 2015. Seules 160 millions d’unités devraient être écoulées, soit une chute de 5 % sur un an, rapporte Digitimes.

En cause, une baisse des monnaies face au dollar, qui affaiblit les prévisions d’achats. En conséquence, certains clients des grands ODM taïwanais auraient revu à la baisse le volume de leurs commandes… faute de visibilité.

Un Windows 10 gratuit qui pose problème

Autre problème souligné par les acteurs du monde des PC, la gratuité de la mise à jour vers Windows 10. Proposée aux possesseurs de machines fonctionnant sous Windows 7 et Windows 8.1, cette offre retarderait d’autant la vente de nouveaux PC, les utilisateurs étant encouragés à conserver leur configuration actuelle.

Le boost des ventes lié à l’apparition d’une nouvelle version de Windows ne se fera donc pas sentir, même si les retardataires utilisant encore Windows XP pourraient être tentés de franchir le pas.

L’industrie ne devra plus trop compter sur l’apparition de nouveaux OS pour soutenir ses ventes. Rappelons en effet que les mises à jour de Windows seront gratuites pendant toute la durée de vie des machines. Remplacer son PC pour pouvoir disposer d’une version plus récente de Windows n’a donc plus aucun sens dans ce contexte.

À lire aussi :
IDC : les ventes de PC et tablettes vont marquer le pas en 2015
Les ventes de tablettes sont en berne
Ventes record de PC pour Lenovo


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur