Dell boucle l’acquisition d’EMC et devient un nouveau géant de l’IT

CloudData & StockageDatacentersPCPoste de travailServeursStockageVirtualisation
2 2 Donnez votre avis

Dell Technologies combine les actifs de Dell, EMC, VMware, Pivotal, SecureWorks, RSA et Virtustream. Une société de 74 milliards de dollars.

Le rachat d’EMC par Dell vient d’être bouclé, pour un montant de 67 milliards de dollars. Un nouveau géant de l’IT fait ainsi son apparition : Dell Technologies. Une société d’une valeur estimée à environ 74 milliards de dollars. Elle qui compte parmi ses clients 98 % des entreprises du classement Fortune 500.

La plus grosse acquisition du monde IT vient ainsi d’être achevée, faisant de Dell un champion à la fois du matériel, du stockage et du logiciel, avec des filiales comme VMware, Pivotal, SecureWorks, RSA ou encore Virtustream. Le groupe sera ainsi capable de proposer une offre de bout en bout combinant serveurs, offres de stockage, outils de virtualisation, mais aussi solutions Cloud et PC desktops.

Dell, l’anti-HPE ?

Dell prend ici le contre-pied de HP, qui s’est tout d’abord coupé en deux afin de séparer l’activité PC+imprimantes du trio serveurs+stockage+logiciels. Et dont l’entité HPE vient tout juste d’annoncer céder son catalogue logiciel à Micro Focus. C’est ici le chemin inverse que prend Dell, en devenant un guichet unique à destination des professionnels comme des datacenters.

Cette annonce arrive quelques jours seulement après la finalisation d’une autre opération d’acquisition de grande envergure : le rachat d’ARM par SoftBank pour un montant de 32 milliards de dollars. Voir « ARM est maintenant Japonais ! ».

À lire aussi :
Dell Technologies, un géant de l’IT face aux enjeux de l’intégration
Dell livre un écran 4 en 1… pour les traders et les développeurs
HPE, Dell et Lenovo sortent leurs serveurs Xeon E7 v4


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur