Dell fédère ses efforts sur les datacenters

CloudDatacenters
3 71 Donnez votre avis

Dell a annoncé la création d’une nouvelle business unit, ESI pour Extreme Scale Infrastructure. Elle regroupe les deux structures du constructeur dédiées aux datacenters.

En parallèle de la fusion en cours entre Dell et EMC, le constructeur Texan poursuit sa réorganisation. Dernière en date les structures liées aux datacenters, DCS (Data Center Solutions) et DSS (Dell Datacenter Scalable) sont réunies au sein d’une nouvelle entité, baptisée Extreme Scale Infrastructure (ESI).

La première structure DCS existe depuis 8 ans et Dell avait la volonté de la faire évoluer. Plus étrange est l’intégration de DSS, qui a été annoncée il y a seulement 4 mois. Cette division a pour vocation d’adresser le marché de Dell présente comme « proche de l’hyperscale ». Ce terme englobe les entreprises qui disposent de grandes infrastructures IT comme les opérateurs télécoms, les hébergeurs, les sociétés pétrolières et gazières ou les organismes de recherche.

Pas de détails sur la stratégie

Les deux divisions vont donc avoir un chaperon, ESI, une entité qui va être dirigée par James Mouton, un transfuge de HP. Avant de rejoindre Dell depuis 2 mois, il a été vice-président senior de l’activité Business PC Solutions organisation au sein de PPS d’HP. Le nouveau responsable a commenté de manière très succincte sur un blog l’ambition d’ESI. « Elle reflète notre engagement vis-à-vis des clients et des partenaires, et d’avoir une meilleur connaissance pour nos équipes pour mieux servir les clients. » Il ajoute qu’il a « de grandes ambitions pour ESI en 2016 », mais ne donne pas plus de détail. Il faudra certainement attendre que le rachat d’EMC soit entériné pour que l’on en sache un peu plus.

A lire aussi :

HP et Dell au sommet du marché des serveurs

Avant d’absorber EMC, Dell pourrait mincir

crédit photo  © Oleksiy Mark – shutterstock

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur