Dell seul au monde pour racheter EMC, RSA dans le viseur

CloudIAASSécurité
3 23 Donnez votre avis

La période de Go Shop vient de se terminer et aucune contre-offre n’a été émise. Dell peut donc maintenant établir son plan de bataille pour acquérir EMC. Plusieurs pistes sont envisagées comme la cession de Pivotal ou récemment de RSA.

Difficile de rivaliser avec 67 milliards de dollars pour le rachat d’EMC. La fin de la période dite de Go Shop n’aura donc pas vu de contre-offre à la proposition de Dell et du fonds d’investissement Silver Lake pour acquérir le spécialiste du stockage et ses ramifications. HPE à peine scindée n’était pas de taille et Oracle n’a finalement pas contre-attaqué. Larry Ellison avait d’ailleurs salué le culot et le panache de Michael Dell. Le groupe Texan se retrouve donc avec les mains libres pour peaufiner son rachat qui doit se conclure en octobre prochain.

Rappelons que pour mener à bien ce projet, Dell va s’endetter à hauteur de 49,5 milliards de dollars. Un montant qui va nécessiter des ajustements et probablement des cessions aussi bien chez Dell que dans la fédération EMC. Pour Dell, le fonds Silver Lake avait dans un premier temps pensé céder l’activité PC du constructeur américain. Une idée écartée par le fondateur qui mise sur une offre de bout en bout. Par contre d’autres filiales seraient sur la sellette, comme Quest, SonicWall et aussi Perrot. Le groupe aurait approché plusieurs fonds d’investissement pour racheter ces actifs pour un montant de 4 milliards de dollars.

Une spin off pour RSA ?

Du côté d’EMC, la situation est plus complexe. Dell souhaite réorganiser la fédération EMC, ce qui provoque quelques frictions avec les actionnaires, notamment ceux de VMware. Ainsi, la société commune, que Dell voulait créer autour des offres de Cloud hybride de Virtustream, a été fortement décriée. Dell envisagerait de réduire la participation de VMware dans Virtustream pour laisser EMC comme actionnaire majoritaire.

Aujourd’hui, c’est au tour de RSA, la filiale sécurité d’EMC, d’être au centre des attentions. Selon son président, Amit Yoran, des discussions ont eu lieu ce week-end pour connaître le futur de RSA au sein du nouvel ensemble. Michael Dell s’est enquis de savoir quels seraient les bénéfices de placer RSA en dehors de la bourse (une marotte qui lui a plutôt bien réussie). Selon, nos confrères de CRN qui citent des sources proches du dossier, l’option spin off pour RSA est bel et bien sur la table.

A lire aussi :

Avant d’absorber EMC, Dell pourrait mincir

EMC-Dell : VMware pas soluble dans Virtustream


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur